Métro du Grand Paris : à quelles dates ouvriront les lignes 15, 16, 17 et 18 ?

Le Grand Paris Express est un projet de réseau de transport public composé de quatre nouvelles lignes de métro et du prolongement de la ligne 14. La Société du Grand Paris a fait le point sur les dates de mises en services de ces lignes. 

Le Grand Paris Express est un réseau de transport public composé de quatre nouvelles lignes de métro. Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Long de 200 kilomètres et estimé à 35 milliards d’euros, le projet de Grand Paris Express comprend quatre lignes nouvelles de métro automatique, numérotées de 15 à 18, ainsi que des prolongements de la ligne 14. Ces lignes doivent ouvrir par étapes entre 2024 et 2030. 

A LIRE >> Ile-de-France : le pass Navigo sur smartphone débarque en septembre

La Société du Grand Paris chargée de construire le futur métro autour de la capitale a dévoilé le calendrier de ce chantier géant.

Pour le printemps 2024 (à temps pour les jeux Olympiques), sauf aléas de chantiers:

– Ligne 14 prolongée au nord et au sud, de l’aéroport d’Orly à Saint-Denis Pleyel 

– Lignes 16 et 17, de Saint-Denis Pleyel au Bourget RER

– Ligne 17, du Bourget RER au Bourget Aéroport 

Pour janvier 2025:

– Ligne 16, du Bourget RER à Clichy-Montfermeil

Pour la mi-2025:

– Ligne 15 au sud, de Noisy-Champs à Pont de Sèvres

Pour 2026:

– Ligne 18, de Massy à Saclay

Pour 2027:

– ligne 17, du Bourget au Triangle de Gonesse

– Ligne 18, d’Orly à Massy

Peut-être avant 2030:

– Ligne 16, de Clichy-Montfermeil à Noisy-Champs

Pour 2030:

– Ligne 15 à l’ouest, au nord et à l’est, de Pont de Sèvres à Noisy-Champs via La Défense et Saint-Denis Pleyel (si la Société du Grand Paris trouve un autre emplacement pour la gare prévue à La Défense, dont la construction s’avère très compliquée – dans le cas contraire, la ligne resterait inachevée du côté du quartier d’affaires jusqu’en 2034, environ) 

– Ligne 17 du Triangle de Gonesse à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et au Mesnil-Amelot

– Ligne 18, de Saclay à Versailles

Prudence sur les dates

Thierry Dallard, le patron de la Société du Grand Paris préfère rester prudent pour les tronçons devant ouvrir pour les jeux Olympiques de 2024, et notamment les lignes 16 et 17 en Seine-Saint-Denis, entre le village olympique de Saint-Denis et le centre des médias du Bourget. « Pour l’instant, on est dans les délais », mais « ça va être tendu, il n’y a pas de marge », a-t-il précisé lors d’un point presse ce lundi 20 mai.

Un autre élément en cours de discussion est la transformation du schéma de desserte de la ligne 15. La SGP veut la couper à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) pour en simplifier l’exploitation, et n’avoir qu’une spirale qui partirait de Noisy-Champs (Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne), passerait par Champigny, ferait un grand tour autour de Paris par La Défense et Saint-Denis, et reviendrait faire terminus à Champigny. 

On renoncerait ainsi à une ligne purement circulaire, et certains passagers devraient changer de métro. Cette modification permettrait d’économiser 130 millions d’euros, selon M. Dallard, qui reconnaît que le sujet est « passionnel ».

Dernière modification prônée par la SGP, a-t-il mentionné : la mise au sol d’une partie de la future ligne 18, au sud-ouest de la capitale, où est actuellement prévu un viaduc à travers champs. Une telle mesure ferait réaliser environ 100 millions d’euros d’économies, selon lui.

Sur le même thème

Immobilier à Paris Prix de l'immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique