Découvrez quel est le premier département à revenir aux 90 km/h

Le président du conseil départemental de Haute-Marne souhaite que la vitesse soit rehaussée sur une quinzaine de routes départementales. Les élus devraient voter ce vendredi 24 mai le retour de la limitation à 90 km/h sur les routes ces dernières.

Le président du conseil département veut voir la vitesse rehausser sur une quinzaine d'axes routiers. RAPHAEL BLOCH/SIPA

Face au mécontentement général suscité par la mesure, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé le 16 mai dernier envisager un assouplissement de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires. Si la règle resterait en vigueur par principe au niveau national, les conseils départementaux auraient le pouvoir de relever la vitesse maximale sur certains tronçons, « quitte à en assumer les conséquences en matière de sécurité routière », a assuré le Premier ministre. Dans la foulée, dans la nuit de jeudi 16 à vendredi 17 mai, les députés ont confirmé l’article du Sénat qui ouvre cette possibilité uniquement pour les routes départementales, précise LCP.

476 kilomètres de routes départementales au total

Et cette annonce n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd puisqu’elle a rapidement fait réagir le département de la Haute-Marne. Selon RTL, les élus devraient voter ce vendredi 24 mai le retour de la limitation à 90 km/h sur les routes secondaires sur une partie du réseau routier dont la responsabilité relève du département. En effet, le site de la radio rapporte que le président du conseil départemental veut voir la vitesse rehausser sur une quinzaine d’axes routiers. Cela concernerait 476 kilomètres de routes départementales au total.

À LIRE AUSSI >>> Ces départements qui veulent repasser à 90km/h sur les routes secondaires

Nicolas Lacroix devrait donc ce vendredi matin avoir, lors d’une séance officielle, demandé aux élus de voter le passage aux 90 km/h sur ces différents tronçons de routes. La liste des axes routiers devrait ensuite être transmise au préfet de la région et le département devra solliciter l’avis de la commission départementale de la sécurité routière. Un avis consultatif que le département ne sera pas contraint de suivre.

Ce vote a pour but de voir le département prêt au passage aux 90 km/h dès que la loi sera votée. En effet les décrets n’ont pas encore été signés. Quand ce sera le cas, la Haute-Marne ne devrait pas être la seule à sauter sur l’occasion pour revenir à l’ancienne réglementation. En effet, près de 50 départements assurent souhaiter réinstaurer la limitation de vitesse à 90 km/h, comme avant juillet 2018.

49 départements intéressés par un retour aux 90 km/h

Selon un décompte fait par BFM, 49 départements se sont prononcés pour : l’Ain, l’Allier, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, l’Aube, l’Aude, l’Aveyron, le Bas-Rhin, le Calvados, la Charente, la Corrèze, la Côte-d’Or, les Côtes-d’Armor, la Creuse, les Deux-Sèvres, la Dordogne, la Drôme, l’Essonne, le Finistère, le Haut-Rhin, la Haute-Garonne, la Haute-Loire, la Haute-Marne, la Haute-Savoie, les Hautes-Alpes, les Hautes-Pyrénées, l’Hérault, l’Indre, l’Isère, le Loir-et-Cher, la Loire, le Loiret, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, le Nord, l’Oise, l’Orne, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, la Sarthe, la Seine-et-Marne, la Vendée, la Vienne, les Vosges, l’Yonne et les Yvelines. Seul le département des Ardennes a assuré être contre le retour aux 90 km/h sur les routes secondaires.

Sur le même thème

Sécurité routière vitesse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique