Au 1er juillet, les silencieuses voitures électriques devront être bruyantes

Les voitures électriques, de par leur relatif silence, peuvent surprendre les piétons et causer des incidents. Une législation européenne va changer la donne.

Le volume sonore des voitures électriques devra être de 56 décibels. C'est autant qu'un lave-vaisselle. Crédit: Istock

La voiture électrique, la promesse d’un environnement urbain apaisé ? Peut-être pas : à partir du 1er juillet 2019, tout véhicule électrique ou hybride qui souhaite avoir le droit de rouler dans l’Union européenne devra avoir un dispositif qui émet du bruit lorsqu’il roule à une vitesse inférieure à 20km/h (et en marche arrière), rapporte Europe 1. Les trottinettes et autres deux roues ne sont pas concernés.

Le niveau sonore d’un lave-vaisselle

Les véhicules vont devoir émettre un son d’au moins 56 décibels, ce qui correspond au bruit d’un lave-vaisselle ou d’un restaurant paisible, relate Le Parisien. Les voitures thermiques, elles, ont un niveau sonore proche des 65 décibels. Au-delà de 20 km/h, les législateurs ont considéré que les voitures électriques et thermiques produisent un niveau sonore sensiblement équivalent, et donc que l’ajout d’un avertisseur n’est pas utile.

Le but est bien sûr d’aider les piétons inattentifs à ne pas se laisser surprendre par les véhicules électriques, et les personnes malvoyantes. Selon une étude de l’agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière, le risque de collision entre une voiture électrique et un piéton est 19% plus important qu’avec un véhicule thermique.

A LIRE >>> Voiture électrique: un «plein» trois fois moins cher par rapport à un véhicule thermique?

Soucoupe volante ou « sportif »

Quant à savoir le bruit que devront faire les voitures électriques, l’Union européenne n’a pas édicté de consigne. Par conséquent, c’est aux constructeurs de définir leurs envies. La Renault Zoé est déjà équipée d’un système qui émet du bruit : un petit haut-parleur est situé dans le moteur. Le conducteur a le choix entre trois sons : clinquant, neutre et sportif.

Chez Audi, on a préféré des bruits proches d’un moteur thermique. Quant à Jaguar, on pourra entendre des bruits de soucoupe volante. Pour le futur Combi Volkswagen, l’utilisateur aura le choix. Le son de la voiture sera personnalisable via les options du véhicule, comme les sonneries de téléphone portable.

Sur le même thème

Budget auto Voiture électrique

Réactions et commentaires

Sur la même thématique