Se connecter S’abonner

Le robot Monsieur Cuisine Connect de Lidl cacherait-il un micro ?

Une enquête révèle qu’un micro est installé dans le robot cuiseur Monsieur Cuisine Connect vendu par Lidl. Il n’est indiqué nulle part dans les notices.

Monsieur Cuisine Connect
Crédit : SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Sa sortie début juin a été l’objet de mouvements de foules dans les magasins Lidl. En effet, pourquoi dépenser 1 299 euros dans un robot de cuisine quand on peut avoir un équivalent à 359 euros ? Le robot Monsieur Cuisine Connect de Silvercrest, vendu exclusivement par Lidl, se veut une alternative low-cost à la « Rolls-Royce » des robots, le Thermomix de Vorwerck.

Conçu en Allemagne, produit en Chine, Monsieur Cuisine Connect peut se connecter à Internet via Wi-Fi et est équipé d’un écran tactile permettant de consulter les recettes intégrées à l’appareil. Cependant, il semblerait qu’il possède une face cachée. Selon le média en ligne Numérama, l’intérieur de l’appareil révèle la présence d’un micro. Un équipement qui n’apparaît ni sur la fiche technique de l’appareil et qui ne semble utile à aucune fonctionnalité du robot. Les auteurs de l’enquête de Numérama ont réussi, en bidouillant le logiciel du robot, à faire fonctionner le micro, alors qu’il est désactivé par défaut.

A LIRE >>> Avec son nouveau robot à prix cassé, Lidl part en guerre contre Thermomix

Un micro sciemment disposé

Mais pourquoi inclure un micro ? Le système électronique du robot repose sur une tablette tactile qui tourne sous Android, le système d’exploitation de Google. Numérama pense que le constructeur a repris une tablette de base pour bâtir le robot et qu’un micro était inclus avec. Sauf qu’en démontant l’appareil, le micro a été déporté et installé pour qu’il puisse fonctionner, avec un trou percé dans la coque du robot.

Contacté par BFM, le directeur exécutif achats et marketing de Lidl en France Michel Biero a expliqué qu’il y a bien « un micro et un haut-parleur car lorsque les développeurs ont lancé le Monsieur Cuisine, il était prévu que l’appareil soit pilotable par la voix et éventuellement par Alexa [l’intelligence artificielle d’Amazon, NDLR]. Nous avons laissé le micro mais il est totalement inactif et il n’est pas possible pour nous de l’activer à distance ».