Catégories : Energie Vie Pratique

Energie: le 1er juillet, le prix du gaz va fortement… baisser

Début juin, le prix de l’électricité, pour les abonnés au tarif réglementé, a subi une forte augmentation : +5,9%. Début juillet, ce sera au tour du prix du gaz de subir une forte évolution, mais à la baisse.

Selon le journal Les Echos, qui a pu avoir accès au projet de décret du gouvernement concernant le prix du gaz appliqué aux abonnés du tarif réglementé d’Engie, une baisse de -6,7% devrait être actée et mise en place au 1er juillet 2019.

Selon un expert interrogé par le quotidien économique, « plusieurs grands projets de gaz naturel liquéfié sont entrés en production en Russie, en Australie et aux Etats-Unis ces derniers mois. Dans le même temps, la demande a progressé moins vite que prévu, notamment en Chine et en Europe où l’hiver a été relativement doux ». L’offre a donc augmenté plus vite que la demande sur les marchés, d’où une baisse des tarifs.

A LIRE >>> Energie: les fournisseurs d’électricité et de gaz sont les rois des mauvaises pratiques commerciales

La fin du tarif réglementé pour 2023

Près de 40% des foyers abonnés au gaz en France sont abonnés au tarif réglementé, ce qui représente 4,3 millions de foyers. Cette baisse aurait pu être appliquée plus rapidement mais, en réponse à la crise des Gilets jaunes, le gouvernement avait bloqué les tarifs du gaz pour les six premiers mois de l’année 2019, avec des légères baisses mises en œuvre tous les mois. La dernière, en juin, était de -0,45%. Des baisses qui n’étaient pas aussi fortes que celles constatées sur les marchés d’approvisionnement, d’où le rattrapage début juillet.

Quoi qu’il en soit, le tarif réglementé du gaz pour les consommateurs français vit ses derniers instants. Il devrait disparaître progressivement jusqu’à la date du 30 juin 2023 où il aura complètement disparu au profit des offres de marché. La suppression se fera en plusieurs temps : d’abord, il sera impossible pour les consommateurs d’y souscrire. La phase suivante sera de convertir les consommateurs abonnés à ce tarif aux offres de marchés.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Comment contester un permis de construire vous privant de vue sur la mer ?

Un chantier naissant risque de vous priver d’une vue mer qui fait le charme et la valeur de votre propriété…

13/10/2019 11:06

Prime à la casse: voici comment en tirer encore profit

Le dispositif mis en place pour stimuler les ventes de voitures propres s’est durci depuis le 1er août. Mais il…

13/10/2019 10:00

IFI: pourquoi les dettes de la résidence principale ne sont déductibles qu’en partie

Pour un redressement, au titre de l’IFI, le contrôleur refuse de déduire la totalité de l’emprunt contracté pour acheter une…

13/10/2019 08:25

Au travail, un jeu de séduction avec un subordonné peut conduire au licenciement

Après deux années d'échanges de SMS explicites avec une salariée, un cadre se voit licencié pour « relation inappropriée" par…

12/10/2019 10:00

Pensions de retraites complémentaires : elles augmentent en novembre mais à quelle date exacte seront-elles versées?

Pour mémoire, les pensions de l’Agirc-Arrco sont payées d’avance, contrairement aux retraites de base réglées à terme échu. Explications et…

12/10/2019 08:48

Votre belle-mère a-t-elle le droit d’exiger la pleine propriété de la résidence principale après le décès de votre parent ?

Une affaire vient d’illustrer ce que signifie l’attribution préférentielle de la résidence du défunt au conjoint survivant.

11/10/2019 19:45