Les Français restent prudents malgré les dégradations de radars

Est-ce que les automobilistes n’hésitent pas à accélérer quand ils passent devant un radar manifestement dégradé et hors d’usage ? Visiblement non, selon une enquête qu’a menée le magazine Auto plus et dont BFM se fait l’écho.

Peu d’excès de vitesse

Pour mener cette étude, le magazine a procédé à la réalisation de 2 000 contrôles de vitesse, en se positionnement à proximité de radars hors-service, tout en étant correctement dissimulé pour ne pas influencer les conducteurs dans leur comportement. Les tests ont été effectués sur plusieurs routes aux caractéristiques différentes.

Dans ces conditions, peu d’excès de vitesse verbalisables ont été constatés. La vitesse moyenne observée sur les routes limitées à 80km/h était de 77km/h et 3,2% des excès de vitesse constatés pouvaient donner lieu à un procès-verbal. Concernant les voies rapides limitées à 110 km/h et les autoroutes à 130km/h, la vitesse moyenne constatée est respectivement de 103 km/h et 123 km/h. Aucun excès de vitesse pouvant donner lieu à une contravention n’a été constaté sur ces routes.

A LIRE >>> Les radars embarqués privés vont être déployés dans trois nouvelles régions

Manque à gagner

Qu’est-ce qui explique la sagesse des conducteurs ? La thèse du changement des comportements n’est pas à exclure. La hausse des prix des carburants pourrait être aussi une explication, en se montrant sage sur l’accélérateur. Une vitesse réduite, c’est moins de carburant consommé.

La conséquence de ces radars dégradés, ce ne serait pas une hausse des comportements à risque, mais une perte de recettes dans le budget de l’Etat. D’après des chiffres de la Cour des comptes, les radars ont rapporté 864,3 millions d’euros en 2018, soit 139,22 millions d’euros de moins par rapport à 2017 ; alors que l’Etat s’attendait, avec l’introduction de la limitation à 80km/h, à ce que les recettes grimpent à 1,1 milliard d’euros.

Les recettes des contrôles routiers devraient encore baisser de 455 millions d’euros en 2019. Reste la question de remettre en état les radars dégradés, ce qui impliquerait un effort financier de la part de l’Etat alors que la possibilité qu’ils soient de nouveau dégradés reste forte.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP
Mots-clés : Budget autoRadar

Articles récents

Vous pouvez calculer votre baisse d’impôt sur le revenu avec le simulateur de Bercy

Il est désormais possible de prévoir votre baisse d'impôt à partir de 2020 grâce à un simulateur mis en ligne…

19/07/2019 11:20

Pour rendre le permis moins cher, il sera accessible dès 17 ans en conduite accompagnée

Les jeunes en conduite accompagnée vont pouvoir passer leur permis dès 17 ans, à partir de lundi. Le ministre de…

19/07/2019 09:23

Données personnelles : FaceApp est-elle plus risquée que d’autres applications ?

Se voir avec des cheveux blancs et des rides, c'est la promesse de FaceApp. L'application mobile basée en Russie garde…

19/07/2019 08:41

Réforme des retraites : un futur système « plus juste » pour les femmes?

Le système actuel des retraites est caractérisé par des pensions pour les femmes inférieures de 42% à celles des hommes.…

19/07/2019 08:12

Un Wifi dopé et la télévision en 4K: SFR présente sa nouvelle box Internet

L'opérateur SFR a présenté sa Box 8, fruit de ses départements de recherche et développement. Au programme, un Wifi bien…

18/07/2019 15:35

Ce qu’il faut retenir du rapport Delevoye sur la réforme des retraites

Régimes spéciaux, âge de départ, surcote ou décote, transition... Passage en revue du rapport Delevoye sur la réforme des retraites…

18/07/2019 14:01