Salaires moyens, emploi : quelle insertion pour les diplômés des grandes écoles?

Les salaires moyens d’embauche en France continuent de progresser sur un an pour les ingénieurs selon la 27e enquête d’insertion de la Conférence des grandes écoles.

Le salaire médian est de 35 000 euros/ Crédit: iStock.

Les grandes écoles restent un gage d’insertion professionnelle. Mardi 18 juin, la 27e enquête d’insertion de la Conférence des grandes écoles a été rendue publique.

Bonne nouvelle pour les diplômés, ils sont 8 sur 10 à avoir été recrutés avant même la sortie d’école ou pendant les deux mois suivants l’obtention du diplôme. Comme le détaille le site de letudiant.fr, 91,2% des ingénieurs de la promotion 2018 sont en emploi au premier trimestre 2019, au moment où a été réalisée l’enquête de la CGE.

Salaire médian : 35 000 euros

Concernant les rémunérations, les nouvelles aussi sont plutôt bonnes. En effet, les salaires moyens d’embauche en France continuent de progresser sur un an pour les ingénieurs (+2,2%). Une hausse également constatée pour les managers (+2,6%). Précisément, le site internet révèle que le salaire moyen d’embauche d’un jeune diplômé de grande école s’établit à 34 920 euros (hors primes) pour l’année 2018. Quant au salaire médian, il est lui de 35 000 euros.

Si les salaires des jeunes ingénieurs se portent bien, la situation des apprentis est quelque peu différente. À l’embauche, leur salaire est de 34 570 euros bruts annuel contre 34 920 pour l’ensemble des diplômés.

Des inégalités hommes/femmes

L’étude révèle que les inégalités d’emploi se constatent dès le début de la carrière. « Les femmes nouvellement diplômées ont plus de difficultés que les hommes à trouver un premier emploi en CDI : 75,6% d’entre elles y parviennent contre 86,5% des jeunes diplômés hommes », rappelle l’étude citée par le site internet. De plus, cette étude montre que 22,4% des femmes ingénieurs sont en CDD alors qu’ils ne sont que 10,7% des hommes ingénieurs. Une situation identique pour les managers débutants. 9,5% des hommes débutent en CDD alors que 17,2% des femmes occupent ce poste.

Et, côté salaire, la situation s’avère également inégale. En effet, l’écart salarial est de 6% en moyenne. « 80% des salaires des femmes ingénieures sont compris dans une fourchette entre 25 920 et 40 000 €. Pour les hommes ingénieurs, la limite inférieure s’établit nettement au-dessus, à 29 400 € minimum, soit 3 500 € de plus que celle des femmes. Quatre-vingts pour cent d’entre eux perçoivent en effet un salaire compris entre 29 400 et 41 036 € », rapporte le site.

Sur le même thème

salaire

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique