Se connecter S’abonner

Crème solaire: les produits les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs

L’UFC-Que choisir a testé plusieurs crèmes. L’association épingle notamment les crèmes bio qui protègent mal la peau contre les rayons solaires.

vacances
Crédit: iStock.

Si ce n’est pas déjà fait, il sera bientôt l’heure de choisir votre crème solaire pour protéger votre peau cet été. L’association de consommateurs UFC-Que choisir a passé au banc d’essai 20 références de crème solaire et ce n’est pas la plus chère qui est la meilleure pour notre peau.

Un spray Lidl remarqué

Ainsi, comme le relève Franceinfo, dans le haut du classement, on retrouve un spray Lidl à 7 euros (« Cien sun spray solaire enfant 50+ »), alors que dans le bas du classement on peut retrouver des produits comme la crème de marque Uriage « Bariésun 50+ spray enfants » à 18 euros.

L’association a aussi donné une bonne note à la crème « Idéal Soleil 50+ spray douceur enfants » de Vichy (vendu 16 euros l’unité) et la crème La Roche-Posay « 50+ enfants Anthelios Dermo-Pediatrics » vendue 16,50 euros.

Par contre, l’UFC-Que choisir distribue des cartons rouges aux produits bio. Certes, aucun perturbateur endocrinien n’a été retrouvé dans ces produits mais la composition de ces crèmes protège mal contre les rayons solaires UVA qui sont responsables des cancers de la peau.

A LIRE >>> Vacances: quelles sont les destinations où le taux de change est intéressant?

Utiliser les crèmes pour enfant

« Selon la recommandation officielle, il faut que la protection UVA atteigne le tiers de la protection UVB. Ce n’est pas le cas : vous avez des crèmes indices UVB 50 dont l’indice UVA est en dessous de 16, le seuil minimum recommandé », explique Gaëlle Landry, spécialiste des cosmétiques à l’UFC-Que choisir. A BFM, la spécialiste ajoute : « les crèmes bio ne contiennent que des filtres minéraux, pas de filtres chimiques, qui sont les seuls réellement efficaces ».

Quant aux crèmes spéciales pour les enfants, l’association de consommateurs recommande même aux adultes de les utiliser : elles sont hypoallergéniques, sans parfum, ont un indice UV important et elles résistent au sable et à l’eau. « D’habitude, nous incitons à la modération dans le domaine cosmétique mais pour les produits solaires, c’est tout le contraire qu’il faut faire », indique Gaëlle Landry. En effet, il faut appliquer 2mg de crème par cm² de peau. Généralement, on appliquerait autour de 0,5mg/cm² de peau. Ce qui est trop peu.