Vacances: quelles sont les destinations où le taux de change est intéressant?

Quand il s’agit de convertir ses euros, certains pays sont plus attrayants que d’autres. Tour d’horizon.

Si l'on s'en tient au taux de change, la Turquie est une destination intéressante. Crédit: Istock

Comment choisir sa destination pour partir en vacances ? En se basant sur l’ensoleillement ? La présence de plages paradisiaques ou de chemins pour s’adonner à la randonnée ? Et si cette année, votre destination était dictée par le taux de change pratiqué entre la monnaie locale et l’euro ? En effet, l’évolution du taux de change permet de faire de substantielles économies sur le budget de ses vacances.

La Turquie, l’Australie, la Suède…

Ainsi, selon le site Cbanque.com, la destination la plus avantageuse pour partir est cette année la Turquie, quatrième destination mondiale hors zone euro. Au 19 juin 2019, le taux de change était de 6,54 livres turques pour un euro. La différence est ainsi de 19% sur un an, soit un gain de 158,83 euros pour 1 000 euros échangés.

L’Australie, la Suède, la Chine (deuxième destination mondiale hors zone euro) et la Nouvelle-Zélande sont les autres pays de ce classement où il est possible de profiter d’un euro fort. Par rapport aux monnaies locales, l’euro s’est apprécié respectivement de 4% (Australie et Suède), 3% et 2%. Ce qui représente un gain compris entre 36,74 euros et 23,26 euros pour 1 000 euros échangés par rapport à l’année 2018. La livre sterling britannique s’est aussi un peu dépréciée face à l’euro, ce qui en fait une destination intéressante.

A LIRE >>> Le budget vacances des Français pour l’été 2019 est en hausse

L’indice « Big Mac »

A l’inverse, les destinations à éviter compte tenu du taux de change sont les Etats-Unis, le Japon, la Thaïlande, l’Egypte et le Mexique. Dans ce dernier pays, l’euro s’est déprécié face au peso : -10% par rapport à 2018. Pour 1 000 euros échangés, la perte est de 105,67 euros. Idem en Egypte, où l’euro a perdu 9% par rapport à la livre égyptienne. La perte est donc de 102,78 euros pour 1 000 euros échangés, par rapport à l’année dernière. Face au baht thaïlandais, comptez une perte de 81,91 euros.

Cependant, ces chiffres ne sont pas forcément représentatifs du pouvoir d’achat effectif sur place. Cbanque.com rappelle l’existence de l’indice « Big Mac », qui permet de comparer le pouvoir d’achat selon le prix du célèbre sandwich de McDonald’s. Ainsi, le Big Mac vaut 4,64 euros en moyenne dans la zone euro (5,84 euros en Suède) contre 5,58 dollars aux Etats-Unis. Les pays occidentaux sont donc plutôt des destinations chères pour des porteurs d’euros. A contrario, la Turquie et l’Egypte, ainsi que le Moyen-Orient et certains pays d’Asie du Sud permettent aux touristes européens d’avoir un pouvoir d’achat élevé. Le Big Mac y est vendu entre 2 euros et 2,55 euros.

Sur le même thème

Tourisme Voyages

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique