Qualité du service, renseignement, courriers plus compréhensibles : l’administration souhaite vraiment s’améliorer

Que les Français soient satisfaits de leurs services publics, c’est ce que souhaite le gouvernement. Dernier exemple en date : simplifier les courriers envoyés par l’administration.

L'Etat veut simplifier son administration. Crédit: Istock

Vous avez déjà dû relire plusieurs fois une missive de l’administration pour la comprendre ? Vous n’êtes pas seul. Justement, le gouvernement s’est saisi du problème et a lancé sur le site Internet dédié au droit à l’erreur oups.gouv.fr, un appel : « les documents de l’administration sont difficiles à comprendre ? Aidez-nous à les simplifier en envoyant une copie (scan, photo) à simplifions@modernisation.gouv.fr ».

Complexité

Le journal Le Parisien a pu se procurer quelques missives déjà reçues par le site Internet : « N’hésitez pas à nous contacter si vous arrivez pas (sic) à nous joindre, merci », « A défaut de paiement passé ce délai, et en cas de rejet motivé de vos observations écrites éventuelles, nous serions fondés à en poursuivre le recouvrement forcé par la contrainte visée à l’article L 725-3-1 du Code rural. Dans ce cas, vous recevrez une mise en demeure préalable de payer les sommes demeurant réclamées ». Quelques exemples parmi d’autres.

Cette volonté de simplifier les courriers a été annoncée dans le cadre du troisième comité interministériel de la transformation publique. « Parmi les principaux reproches de nos concitoyens vis-à-vis de l’administration – mais aussi parmi les principales sources d’erreurs – la complexité arrive en premier », explique Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

A LIRE >>> Gare aux positions de l’administration fiscale en cas de litige avec le fisc

Raconter son vécu

Dans le cadre de cette volonté de s’améliorer, l’administration a aussi lancé récemment deux sites Internet : resultats-services-publics.fr et voxusagers.gouv.fr. Sur le premier, vous retrouverez les résultats des qualités de service de différents services publics : gendarmerie, police, Caf, caisse d’assurance maladie, finances publiques etc… Le site tente aussi de casser quelques idées reçues : « Pour avoir sa retraite, il faut s’y prendre au minimum six mois à l’avance… ». L’administration répond, en se basant sur les résultats : « Avec l’Assurance Retraite, votre demande de retraite est traitée en moyenne en 99 jours ».

L’autre site, Vox usagers, propose aux citoyens de directement prendre la parole et de partager son « expérience pour aider le service public à s’améliorer ». Vous pouvez raconter une expérience, bonne ou mauvaise. Une fois modérée, l’histoire sera publiée sur le site et l’administration pourra y apporter une réponse. Comme c’est le cas avec cette bénéficiaire de la Caf, qui attend un appel d’un technicien pour lui expliquer l’évolution de sa situation. La Caf lui a directement répondu : « Si vous avez demandé le rappel par un gestionnaire conseil, ce dernier vous contactera et vous donnera les informations nécessaires sur votre dossier ».

Sur le même thème

fonctionnaires vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique