Soldes d’été : ces points sur lesquels il faut rester vigilant

La période des soldes est le moment idéal pour refaire tout ou partie de son dressing. Soyez attentif cependant aux conditions d’échange et de remboursement, aux vices cachés, aux faux rabais… Nos recommandations.

Les soldes commencent ce mercredi 26 juin dans la plupart des départements français. Crédit: Istock

Top départ pour les bonnes affaires ! Ce mercredi 26 juin, s’ouvrent les soldes d’été dans les magasins et ce jusqu’au mardi 6 août. Cependant, quelques départements ont des dates différentes comme les Pyrénées-Orientales et les Alpes-Maritimes, dont les magasins proposeront des rabais du 3 juillet au 13 août. Les deux départements corses, eux, proposeront leurs soldes d’été du 10 juillet au 20 août. A Saint-Pierre-et-Miquelon, les bonnes affaires auront lieu entre le 17 juillet et le 27 août. Quant aux autres collectivités et départements d’Outre-mer, les soldes d’été auront lieu durant l’automne.

Les mêmes garanties

Durant cette période où les rabais sur les produits peuvent parfois être importants, les magasins peuvent tout à fait réduire leur politique concernant le remboursement et l’échange et exclure ainsi les produits soldés. Mais pour que ce soit valide, il faut que les dispositions soient affichées clairement sur le ticket de caisse ou en magasin, explique l’UFC-Que choisir.

Cependant, comme l’indique la Répression des fraudes, les articles soldés bénéficient des mêmes garanties que les produits non soldés concernant les défauts de fabrication non apparents ou l’accès au service après-vente. « En cas de vice caché, le vendeur est tenu de remplacer l’article ou de le rembourser. S’il n’y a pas de vice caché, le commerçant n’est pas tenu juridiquement de procéder à l’échange ou au remboursement, mais il peut le faire à titre purement commercial », indique l’administration. Il existe un délai : l’acheteur peut se retourner contre le vendeur dans les deux ans après la découverte du vice et dans les cinq ans après l’achat.

A LIRE >>> Les soldes tels que vous les connaissez, c’est bientôt terminé

Prix artificiellement gonflé

L’association de consommateurs relève aussi deux pièges à éviter pendant les soldes. Tout d’abord, celui lié au prix de référence : certains commerçants augmentent le prix pour faire croire à une réduction importante alors qu’elle ne l’est pas tant que ça. L’autre arnaque, c’est de mettre en vente un produit de qualité moindre, juste pour les soldes. Une arnaque peu courante mais difficile à identifier.

Enfin, certains magasins pratiquent des « faux rabais », c’est-à-dire qu’ils jouent sur l’affichage d’un rabais qui ne correspond pas à la réalité. Pour éviter cette arnaque, le mieux reste de faire du repérage, pour voir les prix avant et après le début des soldes. Une solution qui s’applique sur Internet aussi : si vous avez un doute, comparez le prix de référence ou la démarque avec d’autres sites marchands.

A noter que le budget alloué à ces soldes est en augmentation pour la troisième année consécutive : les Français devraient dépenser 200 euros en moyenne.

Sur le même thème

Consommation vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique