Se connecter S’abonner

Alimentation: les produits Nestlé vont adopter les étiquettes Nutriscore

L’un des plus gros groupes agroalimentaires va apposer sur ses produits le label promu par le gouvernement. Il rejoint une liste de 90 distributeurs et fabricants.

aide alimentaire
Crédit: iStock.

Le géant suisse de l’agroalimentaire était pourtant réticent. Mais finalement, il s’est laissé convaincre. Les produits fabriqués par Nestlé aborderont sur leurs étiquettes le Nutriscore, un label qui renseigne sur les qualités nutritionnelles du produit.

Cela concernera les céréales Chocapic, Crunch, Lion ou Fitness, les produits des marques Herta, Mousline, Buitoni, les chocolats et confiseries Galak, Kit Kat ou encore Smarties, pour ne citer que quelques marques du portefeuille de Nestlé.

D’ici deux ans

Sans indiquer de calendrier, le Nutriscore sera apposé sur les produits que le groupe vend en France, en Belgique et en Suisse, les trois seuls pays européens qui pour l’instant ont adopté ce label. Le déploiement durera deux ans, indique Le Figaro. Mis en place par la France en octobre 2017, cet étiquetage fonctionne avec une échelle de couleur allant du vert (bon) au rouge (mauvais), couplée avec des lettres, allant de A à E. Un produit de bonne qualité sera noté A et vert, alors qu’un mauvais sera rouge et noté E. Cette note permet de visualiser directement si une boisson ou un produit alimentaire transformé (plat cuisiné, céréales, biscuits…) est équilibré ou trop gras, sucré ou salé.  

Pour calculer la note que recevra un produit, une portion de 100 grammes ou 100 millilitres est analysée pour connaître la densité énergétique (c’est-à-dire l’apport calorique en kilojoule), la teneur en sel, en sucre et en acide gras saturés. Rentrent aussi en compte, la teneur dans le produit en nutriments à favoriser comme les fibres, les protéines, les fruits et légumes.

A LIRE >>> Alimentation : les Français se méfient des étiquettes des produits… et ils ont raison

Quid des additifs et des pesticides

Le Nutriscore se limite seulement aux qualités nutritionnelles et ne prend pas en compte les additifs ou les pesticides que peuvent potentiellement contenir les produits, indique le programme national nutrition santé Manger bouger.

Actuellement, 90 industriels et distributeurs se sont engagés à apposer sur leurs produits le label Nutriscore. Auchan, Leclerc, Intermarché et Casino apposeront l’étiquette sur les emballages de leurs marques. Côté fabricant, Danone, Bonduelle, McCain, Fleury Michon et Findus se sont engagés.

Une liste désormais complétée par Nestlé : à l’origine, le groupe suisse était contre le Nutriscore et avait fondé un groupe avec Coca-Cola, PepsiCo, Mondelez (LU, Milka, Heudebert, Belin, Cadbury, etc), Unilever (Miko, Knorr, Amora, Maille, etc) et Mars (Uncle Ben’s, Ebly, M&M’s), pour créer leur propre label nutritionnel.