Projet de loi Notre-Dame : faute de majorité à l’Assemblée nationale, un article clé est supprimé

Fait rare à l’Assemblée: faute de majorité, un article clé du projet de loi encadrant la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été supprimé mardi en commission, en nouvelle lecture. Ce vote sera toutefois certainement sans conséquence in fine, puisque les députés pourront rétablir dans l’hémicycle cet article qui prévoit une majoration de la réduction d’impôt applicable aux dons des particuliers (portée à 75% dans la limite de 1.000 euros).

A LIRE >>> Notre-Dame: début « d’ici un mois » du démontage de l’échafaudage

C’est un amendement de suppression de Charles de Courson (Libertés et territoires) qui a été adopté par la commission des Finances, avec le soutien de la gauche et du MoDem et contre l’avis de la rapporteure LREM. « Pourquoi on ne reste pas dans le droit commun? », a demandé l’élu de la Marne, précisant qu’il n’était pas « contre les dons ». Comme d’autres, il souhaite maintenir le régime fiscal actuel au sujet des donations faites aux associations (66% de déduction). 

75% pour une poignée d’associations

Seuls les dons aux associations du type Restos du coeur bénéficient d’un taux de 75%, mais pour un plafond de 536 euros, a-t-il souligné. « Est-ce qu’il n’y a pas un sujet de priorité qui peut interpeller? », a renchéri la présidente des députés PS Valérie Rabault.

A LIRE >>> Notre Dame: pourquoi seulement 9% des dons ont été versés deux mois après l’incendie

« Qu’est-ce que vous faites du patrimoine de nos territoires? », a aussi demandé Jean-Louis Bricout (PS), évoquant une « inégalité ». Eric Coquerel (LFI) a relevé « le problème de ce genre de loi qui réagit au coup par coup ». « C’est maladroit de faire une différence » sur la défiscalisation des dons, a aussi jugé Jean-Paul Mattei (MoDem).

Le vote de l’amendement a engendré un certain émoi, avant la poursuite des travaux de la commission. Le texte reviendra en nouvelle lecture dans l’hémicycle le 2 juillet. 

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Assurance vie Hélios Sélection du Conservateur: un contrat qui revêt plusieurs atouts

Mention « bien » dans nos Grands Prix 2019, ce contrat a plusieurs atouts, notamment un fonds en euros lucratif.

18/08/2019 19:16

Assurance vie Winalto de la Maaf: un contrat simple mais aux résultats mitigés

Le fonds en euros de ce contrat délivre un taux à peine au-dessus du marché.

18/08/2019 18:21

Investir dans une Sofica : risqué mais à fort pouvoir défiscalisant

Souscrire au capital d’une société de financement du cinéma et de l’audiovisuel (Sofica) permet de soutenir la production audiovisuelle et…

18/08/2019 13:21

Est-ce une faute que de demander tardivement le versement de la rente d’un Perp ?

Vous avez pris votre retraite et n’avez toujours pas demandé le versement de la rente viagère de votre Perp ?…

18/08/2019 08:27

Assurance vie Multi Vie de la Macif : un contrat qui retrouve des couleurs

Tous les contrats ont repris timidement la pente ascendante après des années noires.

17/08/2019 19:30

Assurance vie RES Multisupport de la MACSF: un contrat aux nombreuses qualités

Ce contrat jouit par ailleurs d’une offre financière d’une finesse incontestable.

17/08/2019 18:12