Assurances : les litiges entre clients et assureurs ont augmenté en 2018

La médiation de l’assurance a enregistré en 2018 une hausse des saisines recevables, les litiges entre clients et les compagnies d’assurances restant comme l’an passé concentrés sur les assurances de biens, selon le rapport du médiateur à paraître vendredi.

« Cette évolution illustre l’acclimatation de ce mode alternatif de résolution des litiges au sein du secteur de l’assurance », écrit le médiateur Philippe Baillot dans ce rapport.

A LIRE >>> Assurance habitation : Luko, la start-up qui assure votre maison depuis les étoiles

Au total, l’année 2018 s’est soldée par 15.389 saisines, un chiffre en repli de 5% sur un an mais qui inclut les demandes jugées non recevables. En ne prenant en compte que les saisines considérées comme recevables, le médiateur de l’assurance a traité l’an passé 4.967 dossiers, soit une hausse de 13%. « Le consommateur a désormais une claire conscience d’être au cœur du système. L’explosion des réseaux sociaux est venue renforcer cette révolution. Ils le dotent, en particulier, d’une capacité entièrement nouvelle à communiquer », précise M. Baillot.

« Pour les entreprises et intermédiaires d’assurance, les réclamations ne s’apparentent donc plus à de la poussière à glisser discrètement sous le tapis. Au contraire, leur examen constitue désormais un précieux indicateur des difficultés rencontrées par leurs clients et des dysfonctionnements générés par leur organisation (…). Leur traitement ne constitue, dès lors, plus un coût, mais un investissement », est-il encore ajouté.

Assurances auto et habitation en tête des litiges

Comme l’an passé, les désaccords entre clients et compagnies d’assurances sont apparus principalement dans le champs de l’assurance de biens (61%), essentiellement pour des assurances automobiles et habitations.

Pour tenter de résoudre les dissensions, la médiation de l’assurance a élaboré l’an passé 2.543 « propositions de solutions » qui ont « mis un terme aux litiges dans 99,5% » des cas.

Elle explique par ailleurs avoir rédigé 904 lettres de préconisation, offrant une issue pratique immédiate aux difficultés rencontrées par les consommateurs, et présidé à 404 accords entre les parties, publié de multiples articles et animé nombre de conférences pour éclairer les consommateurs et professionnels de l’assurance.

Le médiateur souligne que la gestion des réclamations par les entreprises « progresse mais reste une source majeure d’insatisfaction des assurés ». Il met ainsi en avant l’importance de lire les contrats, appelle les compagnies d’assurance à améliorer la rédaction et la présentation des contrats ainsi que de développer de nouvelles solutions à l’aide de l’outil informatique ou l’intelligence artificielle.

Il enjoint aussi les parties « à faire le point régulièrement sur le contrat, le risque à assurer, la situation patrimoniale, les attentes de l’assuré » ou encore incite les assureurs à se doter de services de réclamation « autonomes et décisionnaires ».

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Yann Tampereau : « A court terme, les forces désinflationnistes devraient globalement l’emporter face aux forces inflationnistes »

Alors que les banques centrales font tourner la planche à billets, et que la mise en place des nouvelles mesures…

28/05/2020 18:30

Quand l’évolution des capitalisations boursières reflète les mutations de l’économie

Au cours des vingt dernières années, les capitalisations boursières des secteurs ont fortement évolué. Alors qu’en 2000, l’industrie occupait la…

28/05/2020 17:52

« Nous nous attendons à un accroissement très conséquent de dossiers d’entreprises en difficulté à la rentrée », selon Thierry Montéran

La crise liée au confinement de l’économie a nécessité de la part du gouvernement la mise en place du prêt…

28/05/2020 17:00

La crise sanitaire aura un impact « majeur » sur le secteur de l’assurance

Selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, le superviseur français de la finance, la crise aura des effets significatifs…

28/05/2020 16:42

Fonds de solidarité: les chefs d’exploitation associés en GAEC seront aidés

Les conditions d’éligibilité du fonds de solidarité ont été adaptées. Désormais, les chefs d’exploitation agricole associés en Groupements Agricoles d’Exploitation…

28/05/2020 16:00

Investissements étrangers: la France championne d’Europe

Selon le baromètre de l'attractivité d'EY, la France est la destination numéro un en Europe des investissements étrangers et elle…

28/05/2020 15:21