Se connecter S’abonner

Service public: habitez-vous une zone désertée?

En France, on compte en moyenne 8,8 emplois de service public pour 100 habitants. Un chiffre un peu plus élevé dans les villes que dans les campagnes.

service public
Crédit: iStock

Une classe d’école qui ferme par ici, une petite perception qui met la clé sous la porte par là. Ces dernières années, l’impression que les services publics désertent les territoires a pu dominer. Cependant, ce n’est pas aussi évident que ça.

Emplois locaux

France stratégie (un organisme rattaché aux bureaux du Premier ministre) s’est penché sur la question et vient de publier une étude sur la répartition territoriale des emplois publics. Par emploi public, France stratégie entend les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière) ainsi que les grands services publics comme les organismes de Sécurité sociale, Pôle emploi ou encore La Poste. L’organisme mesure ainsi le taux d’administration, c’est-à-dire le nombre d’emplois publics pour 100 habitants.

Il en ressort que ce taux d’administration est plus élevé dans les zones d’emploi les plus peuplées : dans les zones rurales, où l’on compte 7 emplois pour 100 habitants, contre 10 dans les grandes métropoles.

Par contre, en se focalisant sur l’emploi local, qui profite directement aux usagers (contrairement aux emplois non locaux qui peuvent profiter à l’échelle du département, de la région ou du pays), les zones rurales sont presque sur un pied d’égalité avec les zones plus denses. Les emplois non locaux sont eux principalement concentrés dans les métropoles, préfectures ou autres bases militaires, ce qui confère l’avantage aux villes.

A LIRE >>> Services publics: le gouvernement va déployer ses «maisons France services»

La région Pays de la Loire en bas de classement

Du point de vue des régions, l’Île-de-France et la Corse sont les régions qui ont le plus de fonctionnaires, avec un taux d’administration de 10 emplois publics pour 100 habitants. Les autres régions ont un taux d’administration compris entre 9 et 7,5, la moyenne étant 8,8 au niveau national. La région des Pays de la Loire est en dernière position.

Des disparités qui s’expliquent principalement par les emplois non locaux. Ainsi, si l’Île-de-France domine, c’est en raison de la concentration des emplois nationaux. Le chiffre corse « s’explique par l’emploi départemental et régional de l’Etat ».

Au total, en équivalent temps plein, il y a 5,8 millions d’emplois publics, Etat et opérateurs de service public réunis.