Catégories : Salaire Vie Pratique

« Pas de… Pas de… » : les réponses du gouvernement aux demandes salariales des fonctionnaires déçoivent les syndicats

Les syndicats de fonctionnaires ont jugé mardi « manqué » le « rendez-vous salarial » qui s’est tenu le jour-même avec le secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique, Olivier Dussopt. Quatre d’entre eux (CGT, FO, FSU, Solidaires) ont quitté la réunion avant la fin, estimant qu' »aucune véritable revendication salariale » des agents n’avait été prise en compte, à commencer par le dégel du point d’indice qui sert à calculer leur rémunération. Gelé de 2010 à 2016, il l’est à nouveau depuis 2018.

A LIRE >>> Le gouvernement veut transférer 4.000 fonctionnaires en province pour « remettre les troupes au plus près du terrain »

Bercy a annoncé, dans un communiqué, la poursuite, en 2020, du dispositif « parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR), mis en place par le précédent gouvernement et qui vise à revaloriser les carrières des agents publics en échange de leur allongement, un « engagement financier de 850 millions d’euros » pour la même année. Des groupes de travail sur la « rémunération au mérite » des agents publics devraient par ailleurs être mis en place dès la rentrée.

Un rendez-vous « loin d’être à la hauteur »

Bercy a également prévu la réévaluation de l’indemnité compensatrice de la hausse de la CSG pour la seule année 2020, celle des frais de repas et du chèque emploi service universel dédié à la garde d’enfants, autant de mesures qui n’ont « rien à voir avec des mesures salariales », a estimé Jean-Marc Canon (CGT).

La CFDT a évoqué, comme en 2018, un rendez-vous « loin d’être à la hauteur des attentes des agents », qui « enchaînent les mauvaises années » et des annonces « une nouvelle fois limitées ».

A LIRE >>> Contractuels, pantouflage, rémunération: les enjeux de la loi sur les fonctionnaires

« Pas de… Pas de… Voilà donc la réponse du gouvernement aux légitimes revendications de mesures générales des agents », a déploré Solidaires, tandis que l’Unsa a estimé que « seules des pistes portant sur des mesures techniques illisibles et inéquitables ont été annoncées ».

Le gouvernement accusé de vouloir aligner les règles sur celles du privé

Outre le gel du point d’indice, les syndicats dénoncent la « non-compensation » de la hausse de la CSG pour les fonctionnaires au-delà de 2020 et la réinstauration du « jour de carence ». Ils accusent le gouvernement de vouloir, à travers son projet de loi de transformation de la fonction publique, son alignement sur les règles du privé au détriment du statut de fonctionnaire.

Selon des chiffres attribués par la CGT à la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), 1,1 million d’agents publics – sur 5,5 millions – sont dans une précarité accrue aujourd’hui, avec une rémunération égale au SMIC ou de seulement 10% plus élevée, soit deux fois plus qu’il y a 20 ans.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Réforme des retraites: quoi, pour qui, quand, comment ?

Edouard Philippe a détaillé le contenu de la réforme des retraites, qui sera présentée en février au Parlement. Voici les…

11/12/2019 21:50

Unanimité syndicale contre le discours de Philippe, la CDFT bascule

Le bureau national de la CFDT doit se réunir dans l'après-midi pour décider "des actions dans les jours et les…

11/12/2019 19:10

Grèves: la France « très loin d’une pénurie » de carburant, puise dans ses stocks

L'approvisionnement des quelque 200 dépôts pétroliers et stations-service du réseau français est toutefois selon lui assuré par le recours aux…

11/12/2019 17:08

Cheminots: la CGT appelle à « renforcer la grève », Philippe « hors-jeu » selon la CFDT

Le discours d'Édouard Philippe détaillant la réforme des retraites suscite le fort mécontentement de l’ensemble des syndicats.

11/12/2019 16:45

Ce qui attend les quadras de la génération 1975, premiers de corvée de la réforme des retraites

C’est l’un des points clés du discours du Premier ministre. Si vous êtes nés avant 1975, la réforme par points…

11/12/2019 16:06

Crédit à la consommation: détenu par un Français sur cinq, il revient à son plus haut niveau

Délaissé depuis 2010, ce type de crédit fait son retour en grâce, porté par une forte progression des demandes chez…

11/12/2019 15:12