Un salarié en CDD, peut-il espérer un CDI? Et si oui, au bout de combien de temps ?

Seuls 47% des salariés en contrat à durée limitée (CDD ou contrat aidé) en 2008 étaient employés en CDI sept ans plus tard, un taux qui se réduit avec l’âge, selon l’Insee qui pointe en contraste « l’état très stable » des salariés en CDI. Dans cette étude publiée mardi, l’Insee a comparé la situation des salariés de moins de 50 ans en 2008, en CDI, contrat à durée limitée, intérim ou au chômage, avec leur sort en 2015.

A LIRE >>> Au travail, pas de performance sans tenir compte de l’avis des salariés

L’institut constate que « l’emploi en CDI constitue un état très stable »: « 73% des salariés de moins de 50 ans en CDI en 2008 le sont encore sept ans plus tard, dont un peu plus de la moitié dans la même entreprise ». Les parcours des salariés initialement en contrat à durée limitée (hors intérim) en 2008 sont en revanche plus divers. Si 24% d’entre eux occupent un emploi en CDI dès l’année suivante, cette proportion augmente ensuite de manière modérée: seuls 47% sont employés en CDI sept ans plus tard.

Davantage de périodes de chômage pour les personnes en CDD

Le passage vers un CDI est plus fréquent chez les jeunes: parmi les 16-35 ans en contrat à durée limitée en 2008, 51% des femmes et 49% des hommes sont en CDI sept ans plus tard. Chez les 36-50 ans, cela n’est plus le cas que de 44% des femmes et 36% des hommes. Leur chance d’obtenir un CDI reste néanmoins plus forte que celle des salariés en intérim en 2008 (41% sont en CDI en 2015) ou en chômage indemnisé (28%).

A LIRE >>> Les salariés comme les patrons inquiets de l’allongement de la vie professionnelle

Les personnes en contrat limité supportent également davantage de périodes de chômage indemnisé, à court terme comme à long terme: dès l’année suivante, ils sont 14% à être principalement chômeurs indemnisés, contre 3% pour les salariés initialement en CDI. Au total, 43% des salariés en contrat à durée limitée en 2008 ont été chômeurs indemnisés pendant au moins l’une des sept années suivantes (64% si on inclut les inactifs et les chômeurs non indemnisés), soit environ deux fois plus que les salariés en CDI. L’Insee rappelle que le CDI reste « la norme de l’emploi » en France et couvre 90% des effectifs du secteur privé. En revanche 87% des embauches hors intérim se font en CDD, avec des contrats de plus en plus courts.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Placement: les Français privilégient les livrets

Les épargnants Français sont très prudents. Non seulement ils préfèrent placer leur argent sur des livrets, mais un tiers d’entre…

08/07/2020 10:10

La Bourse de Paris consolide après son bond de la veille

Après la belle hausse d’hier, les marchés ont repris leur souffle. Le CAC 40 a cédé 0,74%. La situation sanitaire…

07/07/2020 18:56

Immobilier: le nombre de nouveaux crédits progresse

En mai, le nombre de nouveaux prêts a progressé, signe d’une véritable reprise du marché de l’immobilier.

07/07/2020 17:46

Les assemblées générales des actionnaires ont été très suivies sur Internet

Selon une étude réalisée par l’Hebdo des AG, la crise liée au coronavirus et les questions sociales et environnementales ont…

07/07/2020 17:38

Economie: Bruno Le Maire veut accentuer les efforts en direction des PME et des indépendants

Bruno Le Maire a été confirmé dans ces fonctions de ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance. Il…

07/07/2020 17:34

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

07/07/2020 17:30