Un salarié en CDD, peut-il espérer un CDI? Et si oui, au bout de combien de temps ?

Seuls 47% des salariés en contrat à durée limitée (CDD ou contrat aidé) en 2008 étaient employés en CDI sept ans plus tard, un taux qui se réduit avec l’âge, selon l’Insee qui pointe en contraste « l’état très stable » des salariés en CDI. Dans cette étude publiée mardi, l’Insee a comparé la situation des salariés de moins de 50 ans en 2008, en CDI, contrat à durée limitée, intérim ou au chômage, avec leur sort en 2015.

A LIRE >>> Au travail, pas de performance sans tenir compte de l’avis des salariés

L’institut constate que « l’emploi en CDI constitue un état très stable »: « 73% des salariés de moins de 50 ans en CDI en 2008 le sont encore sept ans plus tard, dont un peu plus de la moitié dans la même entreprise ». Les parcours des salariés initialement en contrat à durée limitée (hors intérim) en 2008 sont en revanche plus divers. Si 24% d’entre eux occupent un emploi en CDI dès l’année suivante, cette proportion augmente ensuite de manière modérée: seuls 47% sont employés en CDI sept ans plus tard.

Davantage de périodes de chômage pour les personnes en CDD

Le passage vers un CDI est plus fréquent chez les jeunes: parmi les 16-35 ans en contrat à durée limitée en 2008, 51% des femmes et 49% des hommes sont en CDI sept ans plus tard. Chez les 36-50 ans, cela n’est plus le cas que de 44% des femmes et 36% des hommes. Leur chance d’obtenir un CDI reste néanmoins plus forte que celle des salariés en intérim en 2008 (41% sont en CDI en 2015) ou en chômage indemnisé (28%).

A LIRE >>> Les salariés comme les patrons inquiets de l’allongement de la vie professionnelle

Les personnes en contrat limité supportent également davantage de périodes de chômage indemnisé, à court terme comme à long terme: dès l’année suivante, ils sont 14% à être principalement chômeurs indemnisés, contre 3% pour les salariés initialement en CDI. Au total, 43% des salariés en contrat à durée limitée en 2008 ont été chômeurs indemnisés pendant au moins l’une des sept années suivantes (64% si on inclut les inactifs et les chômeurs non indemnisés), soit environ deux fois plus que les salariés en CDI. L’Insee rappelle que le CDI reste « la norme de l’emploi » en France et couvre 90% des effectifs du secteur privé. En revanche 87% des embauches hors intérim se font en CDD, avec des contrats de plus en plus courts.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Succession: quels avantages fiscaux sont accordés aux contribuables handicapés ?

Un lecteur sans hériter s’interroge sur les abattements dont pourrait bénéficier sa cousine handicapée à qui il souhaiterait léguer ses…

14/12/2019 13:56

Ce risque méconnu qui plane sur les ramasseurs de champignons

Pendant les vacances, vous ramassé des champignons en forêt mais une personne se présentant comme le propriétaire des lieux vous…

14/12/2019 11:45

Après 40 ans de contrats de saisonniers dans la même entreprise, sa mission n’est pas reconduite… Peut-il invoquer un licenciement?

Avoir été employé tous les ans en contrat saisonnier ne permet pas de s'estimer titulaire d'un contrat de travail à…

14/12/2019 09:00

Frais dentaires, lunettes… Ce qu’il faut savoir sur le reste à charge zéro en vigueur au 1er janvier

Vos lunettes ou votre appareil dentaire ne vous coûteront bientôt plus rien ! Une révolution qui s’appliquera à compter du…

14/12/2019 08:33

Le Crédit du Nord lancera en 2020 une néobanque pour les auto-entrepreneurs et petits professionnels

Cette néobanque, baptisée Prismea, veut offrir plus d'autonomie dans la gestion quotidienne des services bancaires et apporter des outils pour…

13/12/2019 16:00

Exonéré de taxe d’habitation? Pensez à ajuster à la baisse vos mensualités

Les Français concernés par l’exonération totale de la taxe d’habitation l’année prochaine et qui sont mensualisés, ont maintenant la possibilité…

13/12/2019 15:15