Catégories : Vie Pratique

Aide, bourse, prime: ce qu’une bonne mention au bac peut rapporter

C’est le grand jour : ce vendredi 5 juillet, les lycéens découvrent les résultats du bac. Pour ceux qui ont été reçus à l’examen, toute une série de dispositifs leur permet de bénéficier d’aides financières de la part des collectivités ou d’une bourse au mérite.

La bourse au mérite

L’octroi de cette aide repose sur un critère essentiel : que la mention « très bien » soit inscrite sur le diplôme du baccalauréat. Il faut aussi que le futur étudiant bénéficie d’une bourse sur critères sociaux octroyée par l’un des Crous ou de l’allocation spécifique annuelle pour les étudiants en difficulté. L’aide au mérite vient donc s’ajouter à ces dispositifs : son montant était de 900 euros pour l’année scolaire 2018-2019 (le montant peut être revu pour l’année prochaine), versé en neuf mensualités de 100 euros. L’étudiant peut bénéficier de cette aide au mérite trois fois, explique service-publique.fr.

Les primes des banques

Certaines banques se montrent plutôt généreuses avec les néo-bacheliers. Ainsi, le Crédit agricole Lorraine, selon Cbanque.com, verse une prime de 250 euros, si le jeune bachelier vient ouvrir un compte dans l’établissement. Il bénéficiera aussi d’une carte bancaire gratuite jusqu’à ses 25 ans. Pour cela, il faut avoir décroché la mention « très bien » et être parmi les 1 000 premiers à ouvrir un compte.

Chez Axa banque et au CIC, aux jeunes bacheliers aux très bons résultats, les établissements « offrent » une prime de 160 euros. Si le lauréat a une mention bien, la prime est deux fois moins élevée : 80 euros. Le néo-bachelier devra ouvrir un compte et un livret d’épargne. A la Société générale, qu’importe la mention : le lauréat aura droit à une prime de 80 euros dans tous les cas.

A LIRE >>> Sécurité sociale étudiante: qu’est-ce qui va changer à la rentrée 2019?

Des aides des communes ou des régions

Il n’y a pas que les banques et les Crous qui sont généreux avec les nouveaux bacheliers. Certains départements, communes ou régions versent aussi des aides. Ainsi, la région Île-de-France verse aux lauréats franciliens ayant obtenu la mention « très bien » une bourse de 1 000 euros. Du côté de la région Auvergne-Rhône-Alpes, une bourse de 500 euros est accordée aux bacheliers ayant la mention « très bien » ainsi qu’aux apprentis qui ont obtenu leur CAP ou leur BEP avec une note au moins égale à 16 sur 20.

Du côté des départements et des communes, on peut citer l’Indre, qui offre un chèque de 200 euros ou de 150 euros, tout dépend si le diplômé a reçu une mention « très bien » ou « bien » au baccalauréat. Ou encore Montrouge (Hauts-de-Seine) qui octroie une bourse comprise entre 400 et 800 euros selon la mention, rapporte Le Monde. A noter également que ces différentes aides des collectivités sont bien souvent cumulables.  

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Les contribuables se déclarent très satisfaits de l’administration fiscale

L’enquête annuelle réalisée par l’administration fiscale auprès de ses usagers révèle un niveau de satisfaction élevé.

21/02/2020 17:34

Placements: comment y voir clair dans les fonds durables

Les Français plébiscitent de plus en plus la finance "verte", mais chaque label suit des critères éthiques et responsables.

21/02/2020 16:00

Cartes de paiement pour ados: de nouvelles offres toujours plus pratiques

Les offres de cartes bancaires pour les ados se multiplient. Elles proposent des services de plus en plus pratiques.

21/02/2020 15:51

De nouvelles mesures pour réduire encore plus les frais d’incidents bancaires

S'il estime que les banques ont joué le jeu de la réduction des frais bancaires pour les plus précaires, le…

21/02/2020 14:19

Immobilier: le dispositif « loyer abordable » prolongé

Mis en place en 2017, le dispositif "Cosse" restera applicable jusqu'au 31 décembre 2022. Mais, dès le mois de juillet…

21/02/2020 12:28

Retraites : des réticences dans la majorité sur le recours au 49-3

Quatre députés de l'aile gauche de LREM et deux apparentés au groupe majoritaire "ne veulent pas de 49-3" pour faire…

21/02/2020 12:04