Service client: ces numéros payants qui devraient être gratuits

La Fnac, Cdiscount, Rue du commerce… Certaines entreprises se gardent bien de ne pas communiquer le numéro gratuit de leur service client au profit d’un numéro payant. Une pratique qui est pourtant contraire à la loi.

Des numéros sans surcoûts existent pour toutes les entreprises. Crédit: Istock

Vous devez contacter le service client d’une entreprise de services (opérateur de téléphone, magasins) et le numéro est surtaxé ? C’est pourtant illégal, selon le code de la Consommation. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a d’ailleurs récemment épinglé des transporteurs de colis pour ce genre de pratique.

Chez Cdiscount, c’est 0,70€/minute

Pourtant, les numéros surtaxés n’ont pas disparu de la circulation. Comme le relève l’association de consommateurs UFC-Que choisir, certaines entreprises mettent en avant leur numéro de service client payant, quand bien même il existe une version sans surcoûts. C’est le cas du commerçant en ligne Cdiscount qui affiche son numéro payant sur toutes les pages de son site (3979, 0,70€/minute, en plus du prix de l’appel) alors qu’il y a une version non payante (09 70 80 90 50).

Mais Cdiscount n’est pas le seul. Il y a les magasins Boulanger, qui mettent en avant le 0 825 850 850, facturé 18 centimes la minute, alors qu’on peut joindre le service client sans surcoût au 03 20 49 47 73. La Fnac, Darty, eBay, Interflora ou encore Rue du commerce agissent de la même manière.

A LIRE >>> Démarchage téléphonique : Bloctel est-il vraiment efficace ?

Bientôt un numéro gratuit pour les administrations

D’autres ont mis fin récemment à ce genre de pratique, comme la SNCF. Depuis le 1er juillet, le 3635 n’est plus surtaxé. Auparavant, il fallait payer 40 centimes de la minute. L’UFC a relevé que dans le secteur des assurances, la MMA possédait encore un numéro payant et dans le secteur des transports, Ryanair et Voyage privé font de même.

Du côté des administrations, les numéros surtaxés sont encore en vigueur mais disparaîtront début 2021 avec l’apparition d’un numéro unique gratuit. Actuellement, le 3939 est facturé 15 centimes d’euro la minute. Le numéro mis en place début janvier par les finances publiques pour le prélèvement à la source est lui gratuit (0 809 401 401). D’autres services publics facturent les appels des usagers à l’instar du numéro de la Caf, dont l’appel est facturé six centimes la minute.

Sur le même thème

Consommation vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique