Assurance chômage : ce que contient le décret de mise en œuvre de la réforme

Le ministère du Travail a envoyé mercredi aux partenaires sociaux le projet de décret mettant en œuvre la réforme vaste et controversée de l’assurance chômage annoncée le 18 juin, selon une copie du texte obtenu par l’AFP.

Ce décret sera examiné le 16 juillet par les partenaires sociaux réunis au sein de la Commission nationale de la négociation collective, de l’emploi et de la formation professionnelle, qui rendra un avis consultatif.

Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l’assurance chômage.

A LIRE >>> Assurance chômage : 500 000 personnes privées de leurs droits ?

Comme annoncé, ce règlement modifie la durée minimale de travail exigée pour ouvrir des droits au chômage. A partir du 1er novembre, il faudra avoir travaillé « 130 jours ou 910 heures », soit six mois, sur les 24 derniers mois au lieu de quatre mois sur les 28. Le seuil permettant un rechargement des droits sera également de six mois contre un aujourd’hui.

Le règlement modifie également à partir du 1er avril 2020 les règles de calcul de l’allocation des personnes ayant travaillé de manière discontinue « afin de mieux prendre en compte la moyenne des rémunérations antérieures perçues sur la période de référence ».

Des indemnités rabotées pour les hauts salaires

Les salariés qui avaient un revenu du travail supérieur à 4.500 euros brut par mois verront leur indemnisation réduite, au début du 7e mois d’indemnisation, de 30%, avec un plancher à 2.261 euros net. Les salariés âgés de 57 ans ou plus ne seront pas concernés par la mesure.

A LIRE >>> Les règles de l’assurance chômage vont être durcies, voici le récapitulatif

Le règlement met également en place la modulation (« bonus-malus ») des contributions chômage patronales des entreprises « pour celles relevant d’un secteur d’activité à taux de séparation très élevés ».

Le décret prévoit aussi une augmentation de la contribution de l’Unédic au budget de Pôle emploi pour financer les 350 millions d’euros d’accompagnement renforcé pour les chômeurs annoncés par le gouvernement.

Par ailleurs, le ministère a envoyé deux projets de décrets sur l’ouverture de l’assurance chômage aux travailleurs indépendants et aux démissionnaires ayant un projet professionnel ainsi que sur l’expérimentation prévue dans deux régions « d’un journal de la recherche d’emploi » tenu par les chômeurs.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Assurance vie Hélios Sélection du Conservateur: un contrat qui revêt plusieurs atouts

Mention « bien » dans nos Grands Prix 2019, ce contrat a plusieurs atouts, notamment un fonds en euros lucratif.

18/08/2019 19:16

Assurance vie Winalto de la Maaf: un contrat simple mais aux résultats mitigés

Le fonds en euros de ce contrat délivre un taux à peine au-dessus du marché.

18/08/2019 18:21

Investir dans une Sofica : risqué mais à fort pouvoir défiscalisant

Souscrire au capital d’une société de financement du cinéma et de l’audiovisuel (Sofica) permet de soutenir la production audiovisuelle et…

18/08/2019 13:21

Est-ce une faute que de demander tardivement le versement de la rente d’un Perp ?

Vous avez pris votre retraite et n’avez toujours pas demandé le versement de la rente viagère de votre Perp ?…

18/08/2019 08:27

Assurance vie Multi Vie de la Macif : un contrat qui retrouve des couleurs

Tous les contrats ont repris timidement la pente ascendante après des années noires.

17/08/2019 19:30

Assurance vie RES Multisupport de la MACSF: un contrat aux nombreuses qualités

Ce contrat jouit par ailleurs d’une offre financière d’une finesse incontestable.

17/08/2019 18:12