Les chèques vacances seront-ils plus difficiles à écouler cet été?

Vos chèques vacances devront-ils rester dans les tiroirs ? D’après le journal Ouest-France, le taux de commission appliqué au remboursement des chèques vacances a été modifié par l’Agence nationale pour les chèques vacances, passant au 1er janvier 2019, de 1% à 2,5%, d’après un arrêté du ministère de l’Economie et des Finances publié en août 2018. C’est-à-dire que sur un chèque qui a une valeur de 10 euros, le prélèvement de l’ANCV passe de 10 centimes à 25 centimes.

Augmentation du délai de remboursement

Autre changement, le délai de remboursement : en effet, auparavant, les commerçants pouvaient se faire rembourser les sommes des chèques vacances sous cinq jours, à partir du moment où le chèque était déposé. Ce délai passe à… 21 jours. De quoi compliquer un peu plus les trésoreries des commerçants.

D’ailleurs ces derniers ne sont pas très contents de ces nouvelles mesures. La Confédération des acteurs du tourisme dénonce ces augmentations, auxquelles elle n’a jamais été associée. Alors que 25% de la clientèle des professionnels du tourisme utilisent les chèques vacances, certains commerçants seraient tentés de ne plus les prendre pour ne pas perdre d’argent ou, tout du moins, conserver leurs revenus.

A LIRE >>> Budget vacances: avez-vous pensé au billet «congé annuel» de la SNCF?

Quatre millions de bénéficiaires

Du côté de l’Agence nationale pour les chèques vacances, on affirme que cette rémunération n’avait pas augmenté depuis 36 ans. De plus, l’agence est engagée dans un processus pour que les chèques vacances soient dématérialisés d’ici 2020. Un processus qui demande des moyens et une augmentation des tarifs lui permettra de garder l’équilibre financier. Selon l’agence, seule une centaine de commerçants ont annoncé ne plus les accepter.

Selon le rapport annuel 2017 de l’ANCV, quatre millions de personnes ont bénéficié du chèque vacances, dix millions en incluant leur famille. Via ce moyen de paiement, 1,6 milliard d’euros ont ainsi été transférés des bénéficiaires aux prestataires agréés du monde du tourisme et du loisir. Ces derniers sont au nombre de 202 000.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Assurance vie Hélios Sélection du Conservateur: un contrat qui revêt plusieurs atouts

Mention « bien » dans nos Grands Prix 2019, ce contrat a plusieurs atouts, notamment un fonds en euros lucratif.

18/08/2019 19:16

Assurance vie Winalto de la Maaf: un contrat simple mais aux résultats mitigés

Le fonds en euros de ce contrat délivre un taux à peine au-dessus du marché.

18/08/2019 18:21

Investir dans une Sofica : risqué mais à fort pouvoir défiscalisant

Souscrire au capital d’une société de financement du cinéma et de l’audiovisuel (Sofica) permet de soutenir la production audiovisuelle et…

18/08/2019 13:21

Est-ce une faute que de demander tardivement le versement de la rente d’un Perp ?

Vous avez pris votre retraite et n’avez toujours pas demandé le versement de la rente viagère de votre Perp ?…

18/08/2019 08:27

Assurance vie Multi Vie de la Macif : un contrat qui retrouve des couleurs

Tous les contrats ont repris timidement la pente ascendante après des années noires.

17/08/2019 19:30

Assurance vie RES Multisupport de la MACSF: un contrat aux nombreuses qualités

Ce contrat jouit par ailleurs d’une offre financière d’une finesse incontestable.

17/08/2019 18:12