Airbnb obligé à devenir plus transparent sur ses offres

La plateforme de location touristique Airbnb a fini par clarifier la manière dont elle présente les offres aux consommateurs, notamment le prix total des hébergements, s’est félicitée jeudi la Commission européenne, qui lui avait lancé un ultimatum. Ces améliorations ont été obtenues à l’issue de négociations avec la société américaine, menacée de sanctions par l’exécutif européen si elle ne se conformait pas à la législation de l’UE en matière de protection des consommateurs.

A LIRE >>> Les maires ruraux veulent développer le potentiel touristique des campagnes avec Airbnb

« Ces vacances d’été, les Européens obtiendront tout simplement ce qu’ils voient lorsqu’ils réservent leurs vacances », s’est réjouie la commissaire chargée des droits des consommateurs, Vera Jourova, satisfaite que Airbnb « se soit montrée disposée à coopérer ».

Parmi les modifications apportées par la plateforme figure notamment l’affichage du prix total de l’hébergement dès la première page de résultats. Les consommateurs « ne risquent plus de découvrir des frais obligatoires aux pages suivantes », relève la Commission.

Un accès simplifié pour le règlement en ligne des litiges

Ces surcoûts incluent notamment des frais dits « de service », ou de nettoyage, ou diverses taxes locales qui viennent alourdir au moment du paiement le prix dont doivent s’acquitter les consommateurs.

La plateforme indiquera par ailleurs plus clairement si l’offre d’hébergement qu’elle propose « est mise sur le marché par un hôte privé ou par un professionnel ». Et elle donnera un accès simplifié sur son site à une procédure de « règlement en ligne des litiges ».

A LIRE >>>Locations de vacances: Leboncoin passe au paiement en ligne pour challenger Airbnb

La Commission a aussi souligné que la société avait revu ses conditions de service. Parmi les améliorations, celles-ci précisent désormais que les utilisateurs peuvent introduire un recours contre Airbnb devant les tribunaux de leur pays de résidence.

L’exécutif européen s’était joint en juillet 2018 aux autorités en charge de la protection des consommateurs dans les pays de l’UE pour réclamer ces modifications à la société de location. « Airbnb a répondu à toutes les demandes formulées », a souligné la Commission.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Assurance vie Hélios Sélection du Conservateur: un contrat qui revêt plusieurs atouts

Mention « bien » dans nos Grands Prix 2019, ce contrat a plusieurs atouts, notamment un fonds en euros lucratif.

18/08/2019 19:16

Assurance vie Winalto de la Maaf: un contrat simple mais aux résultats mitigés

Le fonds en euros de ce contrat délivre un taux à peine au-dessus du marché.

18/08/2019 18:21

Investir dans une Sofica : risqué mais à fort pouvoir défiscalisant

Souscrire au capital d’une société de financement du cinéma et de l’audiovisuel (Sofica) permet de soutenir la production audiovisuelle et…

18/08/2019 13:21

Est-ce une faute que de demander tardivement le versement de la rente d’un Perp ?

Vous avez pris votre retraite et n’avez toujours pas demandé le versement de la rente viagère de votre Perp ?…

18/08/2019 08:27

Assurance vie Multi Vie de la Macif : un contrat qui retrouve des couleurs

Tous les contrats ont repris timidement la pente ascendante après des années noires.

17/08/2019 19:30

Assurance vie RES Multisupport de la MACSF: un contrat aux nombreuses qualités

Ce contrat jouit par ailleurs d’une offre financière d’une finesse incontestable.

17/08/2019 18:12