Frais bancaires à l’étranger : ces banques qui évitent les mauvaises surprises

Ausculter la grille tarifaire de sa banque permet d’éviter un retour de vacances douloureux. En effet, presque toutes les banques appliquent des frais lors des paiements et des retraits.

Avec certaines banques, la facture peut être salée. Crédit: Istock

Pour vos vacances, vous avez prévu les choses en grand et décidé de partir à l’étranger, dans la zone euro ou ailleurs encore. Mais comment faire pour gérer son argent ? Souvent la carte bancaire est particulièrement pratique, mais attention à tous les frais qu’elle peut engendrer. Car selon les banques, la facture peut être salée.

Jusqu’à plusieurs dizaines d’euros de frais

Le magazine 60 millions de consommateurs relaie sur son site Internet un comparatif des tarifs effectué par l’Institut national de la consommation. Cette dernière s’est intéressée aux frais lors de retraits à un DAB et ceux facturés lors d’un paiement avec la carte bancaire, hors zone euro. Ainsi, la banque LCL facture 11,55 euros ses clients qui ont une carte Visa Cleo, Inventive Mastercard ou une Visa Premier qui effectuent un retrait de 300 euros à un distributeur. Cette somme peut monter à 29,70 euros dans le cas d’un paiement de 1 000 euros.

La BNP et la Société générale pratiquent également des tarifs très élevés : elles facturent respectivement 29,90 euros et 28 euros tout paiement de 1 000 euros. Le Crédit agricole d’Île-de-France pratique des tarifs plus doux, au moins sur les retraits de 300 euros : la facture est de trois euros. Par contre dans le cas d’un paiement de 1 000 euros, comptez 25 euros. Généralement, ces frais sont calculés à partir d’une base fixe variant de quelques centimes à quelques euros et d’un pourcentage du montant de l’opération.

A LIRE >>> Frais bancaires 2019 : la baisse, oui mais…

Les néobanques tirent leur épingle du jeu

Les moins chères dans ce domaine restent les néobanques. En effet, Revolut, N26 ou encore Orange Bank proposent des frais très réduits voir nuls sur ce type d’opérations à l’étranger, « et cela, sans forcément se rattraper sur la cotisation annuelle de la carte bancaire », note 60 millions. En effet, la carte Visa classic est gratuite chez N26 et Revolut. Après, certaines banques traditionnelles proposent des tarifs pour les voyageurs et des options comme la Caisse d’épargne et son option internationale, qui permettent de faire baisser les coûts.

Quant aux retraits et paiements dans les pays de la zone euro, généralement ils sont sans frais supplémentaires. La plupart des banques pratiquent les mêmes conditions tarifaires en France et dans la zone euro. Mais parfois, même les retraits en France sont facturés. Il faut donc rester vigilant pour contenir son budget.

Sur le même thème

Banques vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique