Isolations à 1 euro: la Direction des fraudes reçoit de nombreuses plaintes pour escroquerie

Des entreprises de travaux prétendent être mandatées par l’État et proposent des isolations à 1 euro qui se révèlent être des arnaques. Les autorités appellent à la vigilance après de nombreuses plaintes.

Les sociétés n'hésitent pas à harceler les clients potentiels, avec parfois jusqu'à 20 appels par jour. Crédit: iStock.

Un argumentaire rodé, un démarchage agressif, des appels incessants. La Direction des fraudes dénonce dans une note publiée début août les pratiques peu scrupuleuses de certaines sociétés de travaux. La promesse : des travaux d’isolation à 1 euro. Les entreprises n’hésitent pas à faire croire aux clients qu’elles sont mandatées par des organismes officiels.

Jusqu’à 20 appels par jour

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) affirme avoir reçu de « nombreuses plaintes ». Les sociétés n’hésitent pas à harceler les clients potentiels, avec parfois jusqu’à 20 appels par jour. Leur argumentaire consiste ensuite à faire croire que « des travaux d’économie d’énergie sont obligatoires afin de ne pas payer de taxe carbone ou autres pénalités « environnement ». Or, la réglementation ne prévoit pas de telles pénalités pour les particuliers », écrit la DGCCRF.

Les entreprises promettent des travaux d’isolation à 1 euro, affirmant que le reste sera pris en charge par le certificat d’économie d’énergie. Une telle offre existe bel et bien concernant les travaux de rénovation énergétique des combles et des toitures, mais elle est soumise à plusieurs conditions. Le ménage ne doit pas dépasser un certain niveau de ressources et l’entreprise qui s’occupe des travaux doit avoir signé une charte spécifique du ministère de la Transition écologique et Solidaire.

A LIRE >> Immobilier, diesel… Tous ces changements du 1er juillet qui vont toucher votre porte-monnaie

Des malfaçons dans les travaux

Une fois qu’elles ont reçu une réponse positive, les sociétés commencent très vite les travaux, les salariés se présentant parfois dès le lendemain. Les plaintes reçues par la Direction des fraudes relèvent des malfaçons, des travaux de pauvre qualité qui nécessitent d’être refaits aux frais des clients. Les matériaux utilisés ne sont parfois pas conformes aux normes. « Les contrats conclus avec les consommateurs ne respectent pas les dispositions du code la consommation : formalisme du contrat non conforme, absence de bordereau de rétractation, perception immédiate du paiement, absence de qualification professionnelle », prévient la note.

Si vous vous retrouvez face à ces offres d’isolation à 1 euro, il faut être particulièrement vigilant. La DGCCRF conseille de refuser les sollicitations de sociétés qui se disent mandatées par l’État ou qui menacent de pénalités, de faire des recherches sur l’entreprise et de se méfier si elle est domiciliée à l’étranger. Enfin, il faut lire avec attention les contrats et dispositions, surtout ce qui est écrit en petit, et prendre son temps avant de signer quoi que ce soit.

Sur le même thème

maison vie pratique

Réactions et commentaires

Sur la même thématique