Pour améliorer son accessibilité, le compte personnel de formation sera disponible via une application sur smartphone

Le ministère du Travail considère que le site Internet actuel n’est pas assez clair, ce qui empêche la démocratisation du compte personnel de formation. D’où l’idée d’une application mobile.

L'application vise à faciliter l'usage du CPF. Crédit: Istock

Plus simple et plus accessible, telles sont les volontés du ministère du Travail concernant la nouvelle interface d’accès au compte personnel de formation (CPF). Actuellement, pour en savoir plus sur son CPF, il faut se rendre sur ce site Internet : https://www.moncompteactivite.gouv.fr. Un site pas assez fréquenté par les salariés, qui pourtant cumulent des droits à la formation tout au long de l’année et de la carrière professionnelle.

C’est pour vivifier ce dispositif que la Caisse des dépôts (qui gère le compte personnel de formation) est en train de développer une application mobile, rapporte Le Figaro. Prévue pour être disponible en novembre, cette appli représentera « un gigantesque magasin numérique de la formation », explique le directeur de la formation professionnelle de la Caisse des dépôts Lauren Durain. Il ajoute : « l’un des défis consiste à suffisamment vulgariser cette offre de formation pour les citoyens ».

A LIRE >>> Chômage, formation, apprentissage: ce qui change avec loi avenir professionnel

500 euros par an

En effet, le CPF est pour l’instant sous utilisé : seuls huit millions de personnes l’auraient activé, alors que 33 millions de Français ont cumulé des droits. Il y a un an, le gouvernement a décidé de rénover le CPF avec la loi avenir professionnel. Le compte n’est plus crédité en heures mais en euros. Chaque salarié acquiert 500 euros par an sur son compte, plafonné à 5 000 euros. Cette somme passe à 800 euros par an et 8 000 euros de plafond pour les salariés les moins qualifiés.

Même si le site du CPF a été revu en février 2018, l’application doit rendre les choses encore plus simples : le bénéficiaire choisit sa formation et paye directement avec sa cagnotte. La procédure sera accélérée : les organismes de formation auront deux jours pour répondre à la demande de formation. Une fonctionnalité supplémentaire apparaîtra en 2020 et permettra aux employeurs de cofinancer une formation qu’un de leurs employés aura demandée via l’application. Cette dernière est actuellement en phase de test. Les organismes proposant des formations renseigneront leur catalogue à partir de la mi-septembre.

Sur le même thème

formation professionnelle travail

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique