Chez Casino et Carrefour, de nouveaux services qui rendent la vie moins chère ou moins pénible

Sous pression, les enseignes historiques de la grande distribution multiplient les initiatives pour fidéliser en magasin une clientèle de plus en plus volage. Illustration chez Casino et Carrefour qui fourbissent chacune leurs armes en cet été.

La concurrence des géants de l'internet pousse les grands de la distribution à réinventer leur rapport et les services apportés aux clients. Crédit: iStock.

Bousculés par la croissance du commerce en ligne et par des consommateurs qui papillonnent, les grands distributeurs doivent se réinventer pour attirer à nouveau en magasins. Illustration avec deux initiatives chez Casino et Carrefour, qui chacun à sa manière tente de faire renaître l’envie de fréquenter les allées des grandes surfaces plutôt que des pages internet.

Chez Casino, la fidélité paie (et se paie)

Payer pour faire encore plus d’économies ! C’est la proposition à contre-courant des supermarchés et des hypermarchés Casino. Réservée aux utilisateurs de son application (gratuite) de fidélité Casino Max, cette proposition inédite dans la grande distribution s’appuie, en effet, sur un abonnement.

Ainsi, pour 10 euros mensuels, les adhérents bénéficient d’une remise immédiate de 10% à chacun de leur passage en caisse sur présentation de la carte de fidélité ou de l’application Casino Max. Et ce, pour de petits comme pour de gros montants et quel que soit le nombre de passages jusqu’à la fin du mois. Par exemple, une famille réalisant 400 euros de courses au mois d’août bénéficiera de 40 euros de rabais au total. Dans ce cas, l’économie réelle sera de 30 euros, une fois retranchés les 10 euros d’abonnement.

A LIRE >>> Payer ses courses à Casino avec un crédit sans fais : comment ça fonctionne ?

Ainsi, il n’est pas besoin de faire de gros calculs pour jauger de l’intérêt de cette nouvelle offre : à partir de 100 euros d’achats par mois, l’abonnement devient rentable. Et il peut s’avérer particulièrement intéressant en cet été à l’approche de la rentrée des classes et des longues listes de fournitures scolaires à acheter. D’autant que l’abonnement est sans engagement. Il doit être renouvelé par le client chaque mois par le client.

Certains rayons sont par contre exclus de l’offre : livres, CD, DVD, Blu-ray, cartes et coffrets cadeaux, billetterie, parapharmacie, bijouterie, carburants, optique. Casino ne compte pas s’arrêter là. L’abonnement Casino Max devrait prochainement être étendu à son enseigne Leader Price.   

Chez Carrefour, finie la corvée des fournitures de rentrée

Carrefour, lui, veux faire économiser du temps aux parents. L’enseigne a en effet lancé un service spécial pour les décharger de la corvée des courses de rentrée scolaire. Une fois la liste en main, il leur suffit de la scanner ou de la photographier avec leur smartphone puis d’en confier l’analyse au site spécialement créé pour l’occasion : Marentree.carrefour.fr.

Un robot procède alors à son analyse qui conduit à la présentation d’une sélection de produits correspondants, de la maroquinerie (cartable, trousse…) aux fournitures classiques (cahiers, classeurs…). Cette dernière peut ensuite être ajustée par les parents selon leurs goûts et leur budget. Une fois les choix validés plusieurs choix pour récupérer les marchandises : gratuitement dans 1800 points relais Carrefour ou 15.000 autres points relais de France ou une livraison à domicile (payante).

L’enseigne réitère par ailleurs la promotion visant son assurance scolaire et extra-scolaire disponible en rayons ou sur son site internet : 9,90 euros au lieu de 15 euros pour tout souscription avant le 30 septembre 2019.

Sur le même thème

carrefour Grande distribution

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique