Rentrée scolaire et scolarité: à quelles aides pouvez-vous prétendre?

Allocation, abattements fiscaux, bourses… Plusieurs dispositifs existent pour aider financièrement les parents à faire face aux dépenses liées à la scolarité des enfants. Passage en revue.

L'allocation de rentrée scolaire va être versée le 20 août 2019. Crédit: Istock

Acheter un nouveau cartable, payer les cours de musique, avancer le service de restauration scolaire pour le trimestre… A la rentrée scolaire, les dépenses à engager peuvent être importantes. Toute une série d’aides ont été mises en place pour aider les familles à faire face à ces dépenses. La première des aides à la scolarité, la plus connue, c’est l’allocation de rentrée scolaire (ARS), qui cette année, est versée le 20 août 2019. Versée par les CAF ou les MSA, elle est à destination des parents d’enfants âgées de 6 à 18 ans, selon les ressources du foyer. Selon l’âge de l’enfant, la famille reçoit entre 368,84 euros (enfant de 6 à 10 ans) et 402,67 euros (enfant de 15 à 18 ans).

Abattements fiscaux

Il existe aussi une réduction d’impôt sur le revenu pour frais de scolarisation des enfants à charge. Elle est valable dans le cas d’une scolarisation en collège, en lycée et dans les établissements d’enseignement supérieurs. Pour en profiter, il faut que l’enfant soit à la charge des parents, qu’il ne soit pas lié par un contrat de travail et libre de tout engagement pendant et à la fin de ses études et qu’il ne soit pas rémunéré. Les indemnités de stage et les bourses reçues ne sont pas prises en compte pour la rémunération. La réduction sera de 61 euros par enfant collégien, 153 euros s’il est au lycée et 183 euros dans le cas des études supérieures. Si l’enfant est en résidence alternée, ce montant est divisé par deux, pour chaque parent.

Besoin d’embaucher quelqu’un pour du soutien scolaire ? Vous pouvez alors peut-être bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile. Aucune condition de ressources ne s’applique pour pouvoir obtenir ce crédit d’impôt. Il faut juste renseigner dans sa déclaration de revenus annuelle les dépenses engagées pour l’emploi de ce salarié. L’avantage fiscal représente 50% des dépenses engagées, dans la limite de 12 000 euros.

A LIRE >>> Sécurité sociale étudiante: qu’est-ce qui va changer à la rentrée 2019?

Des bourses pour les collégiens et les lycéens

Outre les bourses sur critères sociaux pour les étudiants du supérieur, gérées par les Crous, des bourses de l’Education nationale existent pour les collégiens et les lycéens. Basé sur des critères sociaux, le montant annuel est compris entre 105 euros et 456 euros selon les revenus, en collège. Pour les lycéens, la bourse peut être d’un montant annuel compris entre 438 euros et 930 euros, là encore selon les revenus de la famille. Enfin, certains départements accordent des bourses aux parents qui ont des enfants scolarisés en école élémentaire. Elles sont destinées à ceux qui ont dû scolariser leurs enfants dans une école dans une commune voisine (à plus de trois kilomètres du domicile) car leur commune de résidence n’en dispose pas.

Sur le même thème

Aides de la CAF Rentrée scolaire

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique