Rentrée des classes 2019 : le versement de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) est prévu pour ce mardi

Montant, conditions de ressources, démarches… L’allocation de rentrée scolaire (ARS), qui aide les parents aux revenus modestes à payer les fournitures scolaires de leurs enfants, sera versée ce mardi 20 août.

Qui peut en bénéficier ?

Destinée aux parents à revenus modestes, l’ARS sera remise à 3 millions de familles dont les enfants, âgés de 6 à 18 ans, sont scolarisés dans un établissement d’enseignement public ou privé.  « L’allocation de rentrée scolaire apporte un soutien à ces familles au moment où elles doivent faire face à un pic de dépenses à l’occasion de la rentrée scolaire« , expliquait le ministère de la Santé dans un communiqué fin juillet.

L’ARS fait l’objet d’un plafond de ressources, à 24.697 euros pour les familles avec un enfant à charge, à 30.396 euros pour les familles avec deux enfants à charge et à 36.095 euros pour les familles avec trois enfants à charge. Le plafond augmente ensuite de 5.699 euros pour chaque enfant à charge supplémentaire. Un plafond de ressources spécifique est appliqué à Mayotte. « Lorsque les ressources de la famille dépassent légèrement le plafond, celle-ci bénéficie alors d’une allocation de rentrée scolaire à taux réduit, dégressive en fonction de ses revenus », selon le ministère de la Santé.

A combien s’élève l’ARS ?

Pour la rentrée 2019, cette allocation s’élèvera à 368,84 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, à 389,19 euros pour un enfant de 11 à 14 ans et à 402,67 euros pour un enfant de 15 à 18 ans. Ces montants sont majorés d’environ 2 euros à Mayotte. Le montant a été revalorisé d’environ 0,3% par rapport à 2018. Au niveau national, l’enveloppe globale consacrée à l’ARS avait atteint 2,031 milliards d’euros en 2018, soit 0,9% de plus qu’en 2017.

A la Réunion, où la rentrée scolaire a eu lieu vendredi, et à Mayotte, où elle a lieu mercredi, soit plus tôt qu’en métropole et dans les autres DOM, l’allocation a été versée dès le 1er août.

Comment en bénéficier ?

Pour les élèves de moins de 16 ans, les parents n’ont aucune démarche à accomplir, les Caisses d’allocations familiales (CAF) versant automatiquement l’ARS aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions.

Pour les enfants entrant en CP cette année mais qui n’auront 6 ans qu’en 2020, la famille doit récupérer un certificat de scolarité auprès de l’école et l’envoyer à la CAF. 

Quant aux parents d’adolescents de 16 à 18 ans, ils n’ont pas l’obligation de fournir un justificatif de scolarité: « Une simple déclaration sur l’honneur » suffit, selon le ministère.

Le coût de la rentrée scolaire stagne cette année, selon une enquête de la Confédération syndicale des familles (CSF), qui estime que le CP et le lycée sont moins chers mais le collège plus coûteux qu’en 2018. 

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Accord d’intéressement: l’Urssaf aide les TPE à le mettre en place

Les patrons de TPE ont jusqu’au lundi 31 août pour demander l’aide en ligne de l’Urssaf, et être accompagnés gratuitement…

14/08/2020 15:41

Immobilier: vers une dissociation du foncier et du bâti pour réduire les coûts?

Un projet de loi vise à dissocier le foncier du bâti, afin de permettre aux ménages modestes de devenir propriétaires…

14/08/2020 12:40

Coronavirus: quand peut-on se faire rembourser ses frais de scolarité?

Des étudiants montent au créneau. Face à l’annulation de cours en raison du confinement, ils ont ont trouvé le moyen…

14/08/2020 12:21

Néobanques: en difficulté, Revolut augmente ses tarifs

Revolut a été contrainte de pratiquer des modifications tarifaires. Les comptes gratuits sont les premiers concernés par ces évolutions.

14/08/2020 10:25

« Faire table rase de l’existant fiscal », selon Frédéric Douet

Frédéric Douet, professeur agrégé de droit à l’université de Rouen, livre avec son "Anti-manuel de psychologie fiscale" (Enrick B éditions),…

14/08/2020 09:23

Coronavirus: les SCPI résistent plutôt bien à la crise

Avec un taux moyen de recouvrement des loyers de 78%, les SCPI tiennent bon rassure l’Observatoire des SCPI de LINXEA.

14/08/2020 09:17