SNCF: 179 millions de voyageurs ont été concernés par des retards de plus de 5 minutes en 2018

Retard, fréquentation, suppression de liaison… L’Autorité de régulation du monde ferroviaire a décortiqué l’année 2018 du point de vue du transport de voyageurs.

Plus de 12% des usagers du rail en 2018 ont été touché par les retards. Crédit: Romuald MEIGNEUX/SIPA

C’est l’heure du bilan 2018, pour la SNCF. L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a publié ces derniers jours le premier volume du bilan du transport ferroviaire de voyageurs. Entre la panne géante de la gare Montparnasse à Paris et la grève perlée sur plusieurs mois, l’année a été compliquée pour la compagnie ferroviaire nationale.

Montée en puissance des Ouigo

En 2018, 1,35 milliard de passagers ont été transportés en France, soit 3,7 millions de passagers ferroviaires par jour, dont 88,5% utilisent les services régionaux (TER et Transilien). Une fréquentation ferroviaire qui baisse par rapport à 2017, mais qui reste à un niveau supérieur aux années 2015 et 2016. Le nombre de trains Ouigo a doublé en 2018 et ils représentent désormais 5,5% des TGV intérieurs contre 2,9% en 2017. Les trains Ouigo sont aussi plus remplis que les TGV classiques et sont utilisés pour faire de plus grandes distances.

A LIRE >>> SNCF: des achats groupés de billets pour des prix réduits

La SNCF a programmé 4% de trains en plus en 2018, par rapport à l’année précédente. Mais au vu de ce qui était programmé, « seuls » 89% des trains ont pu circuler, en raison principalement des mouvements sociaux, ces derniers ayant impacté principalement les TER et les trains Intercités. En tout, près de 400 000 trains ont dû être supprimés en 2018 (contre 63 000 en 2017).

Augmentation des retards sur les grandes lignes

L’Arafer note également que le nombre de liaisons ferroviaires opérées en France a baissé de 5,3% entre 2018 et 2017, pour s’établir à 27 135. Ce sont principalement des services Intercités qui ont été supprimés : la plupart du temps, ces liaisons sont aussi assurées par des trains TER. Cependant, 28 gares ne sont désormais plus desservies par une desserte ferroviaire, soit 365 liaisons concernées. Quatorze de ces gares sont, toutefois, toujours desservies par une liaison routière. Ces suppressions ont concerné quatre voyageurs par liaison et par jour, soit 1 450 personnes. 1 000 d’entre elles ont une solution de substitution, soit un car TER soit un autre service subventionné de car.

A LIRE >>> SNCF: le prix du billet de TGV a-t-il baissé ces dernières années?

Enfin, du côté des retards, 12% des trains TER et 10% des Transilien ont connu un retard de cinq minutes au terminus. Concernant les trains grandes lignes, le taux de retard augmente par rapport à 2017, qu’importe le seuil de retard retenu. 11% des TGV intérieurs, 15% des trains internationaux et 13% des trains Intercités ont eu plus de 15 minutes de retard à l’arrivée au terminus, soit des pourcentages en hausse respectivement de 0,9, 3,4 et 2,8 pour cent. Au total, 179 millions de passagers ont été touchés par des retards supérieurs à cinq minutes en 2018, soit 12,5% du total des voyageurs transportés.

Sur le même thème

SNCF transport

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique