Se connecter S’abonner

Ces produits ménagers à bannir en raison de leur nocivité pour la santé et l’environnement

Pour nettoyer son logement, toute une multitude de produits existe. S’ils permettent de faire briller l’évier, ils ne sont pas sans risque pour la santé et regorgent de substances toxiques.

Crédit: iStock.

Perturbateurs endocriniens, substances cancérigènes, allergènes… Les produits ménagers, s’ils font briller nos baignoires et nos sols, ne sont pas forcément sans conséquence sur notre santé. Ainsi, le magazine 60 millions de consommateurs, édité par l’Institut national de la consommation (INC), a passé au crible 108 produits ménagers, pour son nouveau numéro.

Un barème pour s’y retrouver

Selon la rédactrice en chef du magazine, Sylvie Metzelard, interrogée par Franceinfo, sur les 108 produits testés, « 10% d’entre eux sont de bonne qualité et peuvent être utilisés sans danger et 40% sont corrects ». A la manière du Nutri-score, le magazine a fabriqué un barème: le Ménag’Score, qui permet de classer les produits selon une note allant de A, pour les produits les plus vertueux, à E, ceux qui sont les plus risqués.

A LIRE >>> Les produits ménagers industriels contribuent à polluer l’air intérieur

Ce barème, réalisé en lien avec l’INC, se veut lisible et « immédiatement compréhensible », indique 60 millions de consommateurs. Il prend en compte le risque chimique global que représentent les ingrédients contenus dans le produit pour la santé et l’environnement. Il ne tient pas compte, en revanche, des « performances » du produit.

Des résultats qui varient au sein d’une même marque

Les résultats de l’enquête montrent que les consommateurs ne peuvent pas se fier entièrement à une marque. Ainsi, le bloc WC Auchan obtient une note Ménag’Score de A alors que le gel WC de la marque à l’oiseau est noté D. Cif, marque réputée, n’obtient pas des notes convenables : D, pour sa crème avec microcristaux, et E pour le spray de cuisine et salle de bain « 5 en 1 ».

A LIRE >>> Les produits ménagers «faits maison» sont moins polluants et allègent le porte-monnaie

Le magazine souligne aussi que même les labels écologiques que peuvent être Ecolabel ou Ecodétergent ne représentent pas une sécurité quant à la nocivité de ces produits. Même si beaucoup de produits portant ce label obtiennent des bonnes notes au Ménag’Score, certains obtiennent des notes médiocres comme le liquide multi surfaces Etamine du Lys qui écope d’un C.

60 millions de consommateurs propose que le Ménag’Score soit désormais affiché sur les étiquettes des produits ménagers. Une pétition a été mise en ligne.