Prix du gaz: nouvelle baisse à venir en septembre pour les clients d’Engie abonnés aux tarifs réglementés

Les 4,2 millions de clients d’Engie abonnés aux tarifs réglementés vont à nouveau bénéficier d’un repli des prix du gaz dès le 1er septembre.

Cette nouvelle baisse du 1er septembre intervient malgré la hausse du coût d’approvisionnement d’Engie. Crédit: iStock.

Naviguant à l’opposé des tarifs de l’électricité qui ont connu deux belles hausses au cours des derniers mois, les tarifs réglementés du gaz vont poursuivre leur repli en septembre vient d’annoncer la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Après – 6,8 % au 1er juillet et -0,5% au 1er août, les près de 4,2 millions d’abonnés au gaz d’Engie détenteurs d’un contrat aux tarifs réglementés vont bénéficier d’une nouvelle baisse des prix : -0,9% en moyenne par rapport aux prix pratiqués en août, à partir du 1er septembre.

A LIRE >>> L’UFC-Que Choisir organise un nouvel achat groupé de gaz et d’électricité

Dans le détail, plus le gaz est utilisé dans le foyer, plus les économies seront importantes puisque cette baisse est appliquée sur la consommation, c’est-à-dire le nombre de kilowattheures utilisés. Elle ne concerne donc pas l’abonnement.

Un lissage des tarifs réglementés du gaz favorable aux consommateurs

Ainsi, les factures ne baisseront que de 0,2% pour les clients utilisant le gaz uniquement pour la cuisson et de 0,5% pour un double usage cuisson et eau chaude. En revanche, pour les abonnés se chauffant au gaz, la baisse atteindra 1%. Un mouvement de bon augure à l’approche de l’automne et des premières périodes de chauffe.

Evolution de la facture annuelle d’un client moyen aux tarifs réglementés du gaz au 1er septembre 2019

Tarif (usage) (nombre de clients) Nombre de clients concernés Évolution de la facture annuelle en % pour un client moyen (hors taxes et CTA*)
Base (cuisson) 600 000 -0,2 %
B0 (cuisson et eau chaude) 500 000 -0,5 %
B1 (chauffage) 3 000 000 -1,0 %
B2I (petite chaufferie) 200 000 -1,1 %

*CTA : contribution tarifaire d’acheminement. Source : Commission de régulation de l’énergie.

Cette baisse intervient malgré la hausse du coût d’approvisionnement d’Engie (58% des tarifs), qui a été atténuée par un mécanisme de lissage mis en place fin juin par le gouvernement.

A LIRE >>> 3 solutions pour réduire les factures d’électricité de votre résidence secondaire

Ce dernier a en effet décidé d’appliquer une baisse moins importante que prévu en juillet pour la répercuter sur les mois suivants afin que les prix du gaz ne subissent pas de soubresauts trop importants pour les consommateurs.

Sur le même thème

Achat groupé d'énergie Prix de l'électricité Prix de l'énergie Prix du gaz Tarifs réglementés du gaz

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique