BFMTV en option payante chez Free : une « provocation » pour Altice

Le patron d’Altice France Alain Weill a rejeté mercredi l’idée d’un retour de BFMTV sur les Freebox sous la forme d’une option payante, proposé par Free, y voyant « une forme de provocation » de la part de l’opérateur, tout en se disant optimiste sur l’issue de leur bras de fer.

« C’est plutôt une forme de provocation de Free, ça n’a pas de sens et ce n’est pas du tout ce qu’on envisage », a-t-il déclaré, interrogé lors de la conférence de rentrée de RMC sur le litige entre Free et les chaînes d’Altice.

A LIRE >>> 4 questions pour comprendre comment BFMTV a pu disparaître des Freebox

Plus globalement, M. Weill a jugé « regrettable » pour les abonnés de Free la décision de l’opérateur, qui a retiré mardi BFMTV et les autres chaînes gratuites d’Altice (RMC Découverte et RMC Story) de ses offres de télévision.

Free refuse de rémunérer Altice en contrepartie de la diffusion de ses trois chaînes, et un tribunal lui avait ordonné de cesser leur diffusion à partir de mardi, sous peine d’une astreinte de 300.000 euros par jour. Mais le PDG d’Altice France (et créateur de BFMTV) s’est dit toujours « optimiste » quand à l’issue des discussions avec Free.

Un impact sur les audiences

Altice a par ailleurs minimisé l’impact du bras de fer avec Free sur l’audience de BFMTV, une question cruciale pour cette chaîne commerciale puisque ses recettes publicitaires en dépendent.

Selon des données de Médiamétrie diffusées par Altice, la chaîne d’info a récolté mardi une part d’audience de 2% et est restée largement en tête des chaînes d’info, en obtenant plus du double de l’audience de LCI (0,9%), deux fois et demi celle de CNews (0,8%), et plus de trois fois celle de franceinfo (0,6%). « Il n’y a pas d’impact visible, même si on aurait sans doute fait une meilleure journée si on était chez les abonnés de Free », a estimé Alain Weill.

A LIRE >>> Amazon Prime Video bientôt accessible sur les box de SFR

En revanche, selon d’autres chiffres de Médiamétrie cités par le cabinet NPA Conseil, RMC Découverte accuse le coup, avec une part d’audience de 2,1%, en baisse de 0,2 point par rapport à lundi et de 0,8 par rapport au lundi précédent, tandis que RMC Story est en léger gain sur un jour et en recul sur une semaine.

Enfin, interrogé sur l’avenir du contrat entre BFMTV et Orange, qui serait en voie d’expiration prochaine et pourrait donner lieu à un nouveau bras de fer commercial, M. Weill est resté très discret, se refusant à confirmer à quelle date ce contrat arriverait à échéance et à commenter l’état des discussions entre les deux groupes. « Orange a signé des accords avec les autres opérateurs (de télévision), mais ce n’est pas le sujet du moment », a-t-il assuré.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Après un accident du travail, deux indemnités peuvent être versées

Un salarié victime d’un accident du travail a « gagné » contre son assureur qui avançait qu’il ne pouvait l’indemniser…

25/01/2020 17:17

Gaz: nouvelle baisse des tarifs réglementés d’Engie au 1er février

Le gaz au tarif réglementé va connaître une baisse de 3,3% à partir du moins prochain. 4 millions de foyers…

25/01/2020 13:54

Il construit un mur de clôture, il est condamné pour ne pas avoir déclaré ses travaux

Pour déterminer si une clôture sur un muret doit faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux en mairie, les «…

25/01/2020 11:48

Pôle emploi prépare la réforme de l’indemnisation et de l’accompagnement pour les « permittents »

A partir d’avril prochain, les conditions d’indemnisation chômage des personnes qui alternent entre emploi et inactivité vont être modifiées. Une…

25/01/2020 11:12

Renégociation de l’assurance emprunteur : cette opération financièrement intéressante reste peu exploitée par les particuliers

Une nouvelle loi devrait, dès 2020, faciliter la renégociation de l’assurance emprunteur. A la clé pour les consommateurs : des…

25/01/2020 09:20

Retraite des fonctionnaires: la CFDT et l’Unsa évoquent des « avancées »

Le gouvernement a notamment décidé d'étendre aux agents de la fonction publique les critères de pénibilité qui s'appliquent au privé…

24/01/2020 18:17