Se connecter S’abonner

Fioul: son prix actuel est bas, c’est le moment de remplir sa cuve pour l’hiver

Le tarif actuel du fioul se rapproche du plus bas observé depuis le début de l’année. Des astuces existent pour essayer de réduire encore un peu plus sa facture.

Illustration picture shows fuel oil tank truck delivery./Credit:DENIS CLOSON/ISOPIX/SIPA/1309261247

Il fait peut-être encore chaud, mais il est temps de penser à l’hiver, surtout si vous utilisez une chaudière au fioul. En effet, le prix de ce combustible est plutôt bas en ce moment. D’après le site du ministère de la Transition écologique et solidaire, Prix-carburants, le fioul domestique était affiché en moyenne à 0,9041 euro par litre. Le prix le plus faible en 2019 a été observé pendant la première semaine de l’année où il était de 0,8696 euro du litre. Le maximum, cette année, a été atteint à la mi-mai : un litre de fioul s’échangeait contre 0,9701 euro.

Le prix du fioul domestique peut varier très rapidement,explique France Bleu. En effet, son prix repose notamment sur le cours du baril de pétrole. Alors que le baril flirtait avec les 85 dollars américains en octobre dernier (actuellement on est vers 60 dollars le baril, selon Boursorama), le fioul a suivi la même courbe l’automne dernier. Pendant plusieurs semaines en octobre, il fallait compter un euro pour un litre de fioul.

Organiser une commande groupée

Pour faire baisser la facture, comme l’écrit Le Parisien, le mieux reste de faire jouer la concurrence. Il ne faut pas hésiter à comparer les tarifs entre les différents fournisseurs situés à proximité de son domicile, dans un rayon de quelques kilomètres, et faire des devis.

La commande groupée peut aussi être une option : se réunir avec des voisins pour passer une commande unique permet de faire des économies, car le transport coûtera moins cher au distributeur qui peut répercuter la remise sur le prix du combustible.

En 2017, 6,3 millions de tonnes de fioul domestique ont été consommées en France, selon l’INSEE. Quatre millions de foyers, ce qui représente 10 millions de personnes, utilisent cette énergie pour se chauffer ou produire de l’eau chaude, principalement des maisons individuelles. Il s’agirait de la troisième source d’énergie utilisée par les Français. En moyenne, chaque foyer brûle 2 000 litres par an.