Automobile : un député veut calculer le bonus-malus en fonction du poids du véhicule

Le député Matthieu Orphelin a déposé un amendement dans le cadre de la loi mobilités pour prendre en compte le poids de la voiture dans le calcul du bonus-malus.

Le député Matthieu Orphelin souhaite aussi l'encadrement des publicités pour les voitures les plus polluantes. Crédit: iStock.

Le principe du bonus-malus automobile se calcule pour l’instant en fonction du CO2, mais pour Matthieu Orphelin, anciennement LREM, ce n’est pas suffisant. Le député du Maine-et-Loire veut mettre en place un nouveau mode de calcul en fonction du poids de la voiture, relate BFMTV. Après un post de blog, Matthieu Orphelin devait déposer un amendement lundi 2 septembre à l’Assemblée nationale dans le cadre du débat sur la loi d’orientation des mobilités.

Cibler les SUV

L’idée est d’ « encourager les véhicules les plus légers et décourager l’achat de gros véhicules », écrit le parlementaire sur son blog. Matthieu Orphelin cible plus particulièrement les SUV (Sport Utility Vehicle), des véhicules de sport de tailles importantes qui connaissent un vrai succès sur le marché automobile. Ainsi, les ventes de SUV représentent 36,% des voitures vendues en Europe au premier semestre 2019, selon les chiffres de Europe Automotive News, cités par BFMTV. Or le poids joue énormément sur le bilan carbone de ces véhicules.

A LIRE >> Prime à la conversion automobile: pourquoi les règles pourraient être amenées à changer

Un bonus-malus « socialement plus équitable »

« Le poids intervient dans trois des quatre résistances à l’avancement d’une voiture: la traînée de roulement, l’énergie potentielle (dans les montées) et l’inertie lors des accélérations, explique l’auteur de la note. Que la voiture soit thermique ou électrique, il convient donc avant tout de minimiser son poids pour minimiser sa consommation énergétique », précise une note de l’organisme rattaché à Matignon France Stratégie.

Une mesure du même type existe déjà en Norvège. L’instauration d’un bonus-malus en fonction du poids serait également « socialement plus équitable, car il réduirait la fiscalité des véhicules plus légers et les plus sobres », indique France Stratégie. Le député Matthieu Orphelin souhaite aussi l’encadrement des publicités pour les voitures les plus polluantes.

Sur le même thème

Bonus-malus Budget automobiliste voiture

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique