Catégories : Budget Vie Pratique

Où se situent vos revenus par rapport à ceux des autres Français?

A 20.820 euros annuels, le niveau de vie médian des ménages français a très légèrement augmenté en 2017 par rapport à 2016 (+0,4%) constate l’Insee dans son étude annuelle sur le sujet. « Il augmente à un rythme modéré depuis quatre ans, après avoir diminué à la suite de la crise économique de 2008. » Ce montant partage les Français en deux : 50% ont un niveau de vie supérieur et 50% un niveau de vie inférieur.

Selon l’enquête, le revenu mensuel disponible d’une personne vivant seule était de 1735 euros en 2017. Extrapolé à un couple et à ses deux enfants de moins de 14 ans, cela correspond à 3644 euros par mois. Le revenu disponible représente ce qu’il reste au foyer après avoir retranché les impôts directs (sur le revenu, taxes foncière et d’habitation, CSG, CRDS) de l’ensemble des revenus d’activité (y compris les allocations chômage), des retraites, pensions, revenus du patrimoine et prestations sociales.

Les Français interrogés dans une étude récente réalisée par la Direction statistique du ministère des Solidarités, estiment qu’une personne seule doit gagner 1760 euros par mois pour bien vivre.

Niveau de vie médian en 2017 selon la composition du ménage

(La moitié gagne plus, la moitié gagne moins)

  Annuel Mensuel
Moins de 65 ans 20 530 € 1 711 €
Personnes seules 18 640 € 1 553 €
Familles monoparentales 14 880 € 1 240 €
Couples sans enfant 25 820 € 2 152 €
Couples avec un ou deux enfants 22 640 € 1 887 €
Couples avec trois enfants ou plus 17 000 € 1 417 €
Autres types de ménages 17 640 € 1 470 €
65 ans ou plus 21 830 € 1 819 €
Personnes seules 19 410 € 1 618 €
Couples 23 290 € 1 941 €
Autres types de ménages 21 160 € 1 763 €
Ensemble 20 820 € 1 735 €

Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu déclaré est positif ou nul et dont la personne de référence n’est pas étudiante. Sources : Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA, enquêtes Revenus fiscaux et sociaux 2016 et 2017.

A LIRE >>> Le niveau de vie des retraités a baissé mais reste plus élevé que le reste de la population

Prime d’activité, garantie jeunes… en soutien aux plus modestes

Le niveau de détail apporté par l’Insee apporte un éclairage sur les niveaux de revenus aux extrêmes. Ainsi, les 10 % de personnes les plus aisées ont un niveau de vie supérieur à 38 210 euros (3184 euros par mois). Il est au moins 3,4 fois supérieur à celui des 10% les plus modestes. Le niveau de vie de ces derniers est, en effet, inférieur à 11.190 euros annuels, soit 932 euros par mois. Ce qui les place bien au-dessous du seuil de pauvreté monétaire, de 1041 euros par mois.

« Depuis 2008, l’effet stabilisateur des prestations sociales sur le niveau de vie a été amplifié par les mesures ciblant les moins aisés (revalorisation du revenu de solidarité active (RSA), intensification des aides aux actifs à bas revenu, etc.), détaille l’Insee. « En 2017, les ménages les plus modestes ont bénéficié de la prime d’activité qui poursuit sa montée en charge, et dans une moindre mesure, d’une revalorisation exceptionnelle du RSA au 1er septembre et de la généralisation de la garantie jeunes. » L’institut pointe toutefois le coup de rabot de 5 euros opéré sur les aides personnalisées au logement (APL), qui les a pénalisés.

A LIRE >>> Le salaire des cadres a progressé l’an dernier

Les plus hauts revenus ont, eux bénéficié d’une hausse du niveau de vie plus important : + 0,7% en 2017. Mais si leurs revenus d’activité ont progressé de manière plus importante, ils ont été « davantage affectés par a baisse des revenus du patrimoine, en particulier ceux générés par les assurances vie à la suite du recul des taux d’intérêt », souligne l’Insee.

Elodie Toustou

Partager
Publié par
Elodie Toustou

Articles récents

La Bourse de Paris de nouveau en proie aux doutes en raison de l’accélération de la pandémie

Le CAC 40 a cédé 1,21% aujourd’hui. Les inquiétudes sur la propagation de la pandémie aux Etats-Unis ont pris le…

09/07/2020 19:09

Coronavirus: la location courte durée devient moins rentable

La plateforme Flatlooker a comparé trois scénarios de locations pour déterminer quelle durée est la plus rentable.

09/07/2020 17:02

Ticket gagnant d’Euromillions trouvé : l’indemnité transactionnelle n’est pas imposable

Le Conseil d’État s’est prononcé dans l’affaire du ticket d’Euromillions, qui avait fait gagné 12 millions d’euros à la personne…

09/07/2020 15:46

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

09/07/2020 14:30

Entreprise: il est possible de repousser les cotisations patronales en cas de difficultés

La fin de l’urgence sanitaire met un coup d’arrêt aux mesures d’aides aux entreprises, mais si vous rencontrez des difficultés…

09/07/2020 14:02

Retraite : comment bien préparer son départ

Comment vous préparer au mieux à partir en retraite ? Plus vous anticiperez cette question et tout ce que cela…

09/07/2020 12:55