Se connecter S’abonner

Grève RATP : les applis de VTC font grimper les prix

Face à une demande importante liée à la grève RATP, les applications comme Uber ou Kapten proposaient des trajets deux à quatre fois plus cher qu’en temps normal.
Les arnaques aux faux taxis se multiplient.
Crédit: iStock.

Plus de 100 euros pour traverser Paris du nord au sud dans un VTC. C’est ce qu’ont dénoncé les internautes sur les réseaux sociaux, ce vendredi 13 septembre. Les fortes perturbations des métros, RER, bus et tramways ont entraîné une demande exceptionnelle sur les applications comme Uber ou Kapten. Résultat, les prix ont explosé, raconte Le Parisien

Les prix calculés par un algorithme 

Pour se rendre de Montparnasse à Bir Hakeim, un trajet d’environ 13 minutes et de 3,3 kilomètres, le prix affiché sur Uber et Kapten était de plus de 30 euros dans la matinée. Normalement, cette course coûte entre 10 et 15 euros. De la même façon, des internautes ont fait état de trajets qui habituellement coûtaient 25 euros, affichés à plus de 100 euros.   

A LIRE >> Les transports ruraux en France sont moins chers mais bien plus laborieux que ceux de ses voisins européens

Uber s’est expliqué en mettant en avant son algorithme qui calcule les prix : « Quand un déséquilibre se produit entre le nombre de chauffeurs disponibles et celui de clients demandeurs, ça aboutit à une hausse momentanée des tarifs », a indiqué l’entreprise au Parisien. Kapten, de son côté, a expliqué sur Twitter :  « Une majoration tarifaire est appliquée afin d’attirer un maximum de chauffeurs. Tout cela dans le but d’avoir un chauffeur assigné à votre course rapidement ».