Electricité: comment la rénovation du réseau va se répercuter sur vos factures

Les Français verront sur leur facture la part consacrée au réseau électrique mécaniquement augmenter dans les prochaines années. 33 milliards d’euros doivent être investis.

La contribution pour le réseau électrique, prélevée sur les factures, connaîtra une augmentation dans les prochaines années. Crédit: Istock

Le gestionnaire du réseau électrique Réseau de transport d’électricité (RTE) a du pain sur la planche. Celui-ci a annoncé mardi 17 septembre que les prochaines années vont nécessiter un investissement important dans le réseau électrique pour accompagner la transition énergétique et rénover les équipements vieillissants. Ainsi, 33 milliards d’euros vont devoir être mis sur la table d’ici à 2035, comme l’indique Le Figaro, soit deux milliards par an contre 1,3 milliard actuellement.

Des investissements qui seront financés par les ménages. En effet, parmi les différentes taxes que paient les foyers français avec leur facture d’électricité, ceux-ci règlent le Turpe, le Tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité, qui représente 8% de la facture totale, explique le journal Les Echos. Un tarif qui doit, d’ailleurs, être réévalué prochainement par la Commission de régulation de l’énergie pour les années 2021-2025.

A LIRE >>> Quand les fournisseurs d’énergie promettent une électricité « verte » qui ne l’est pas

12 euros par an en plus

Les 33 milliards d’euros d’investissement prévus jusqu’en 2035 devraient avoir un impact limité sur la facture d’électricité des ménages : « L’ensemble des dépenses d’investissement réalisées […] entraînera une hausse des coûts du réseau de transport d’environ 20% à l’horizon 2031-2035. Ainsi, l’augmentation de la facture liée aux investissements dans le réseau de transport […] atteindra environ 1,5% à l’horizon 2031-2035, soit une hausse d’environ 12 euros par an de la facture moyenne d’un foyer », a expliqué RTE aux Echos.

A LIRE >>> La hausse de 1,23% des tarifs réglementés de l’électricité entre en vigueur

Pour le gestionnaire du réseau électrique, si ces investissements ne sont pas faits dans les prochaines années, des problèmes bien plus coûteux pourront apparaître ultérieurement comme la congestion du réseau. Aussi, le renouvellement des équipements les plus anciens, s’il n’est pas fait dans un futur proche, entraînera des coûts de maintenance supplémentaires et des problèmes de sécurité.

Sur le même thème

Prix de l'électricité Prix de l'énergie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique