Les traitements anti-poux sont-ils inefficaces?

Produits faits maison ou achetés en supermarchés, une étude de l’UFC-Que choisir dénonce les fausses promesses des traitements anti-poux.

L'UFC-Que choisir estime que certaines traitements anti-poux sont inefficaces. Crédit : ©Istock

C’est le cauchemar des parents : les poux. Des petites bêtes contre lesquelles il faut lutter à chaque rentrée. Problème, selon une étude publiée ce jeudi par l’UFC-Que choisir, certains traitements contre les poux sont inefficaces. L’association de consommateurs a passé au crible sept traitements « 100% efficaces en une seule application » et quatre recettes maison (huile de coco, huile essentielle, mayonnaise et vinaigre blanc).

Le problème des traitements revendiquant une efficacité en une seule application, c’est qu’ils n’agissent pas suffisamment sur les lentes. Les produits examinés par l’UFC-Que Choisir sont en effet classés dans la catégorie des « étouffeurs », explique BFMTV. Ils asphyxient les poux en obstruant ses voies respiratoires à l’aide d’huiles végétales ou minérales et piègent les lentes.

Trois produits inefficaces

Mais sur les sept produits testés, seuls quatre se sont révélés efficaces : « Pouxit XF Traitement anti-poux & lentes », « P’tit Dop Lotion radicale poux + lentes », « Marie Rose Lotion extra-forte anti-poux & lentes » et « Duo LP-PRO Anti-poux et lentes 100% radical ».

LIRE AUSSI >>> Carburant: l’UFC-Que choisir demande la fin de la TVA sur les taxes pétrolières

Les trois autres, « Full Marks Spray anti-poux », « Apaisyl Xpert 100% radical lentes & poux » et « Parasidose+ Poux-lentes soin traitant », ont été bien moins utiles. Ils n’ont en effet « quasiment aucun effet lenticide », explique l’association puisqu’ils n’éradiquent qu’entre 11 et 21% des œufs.

Le vinaigre et la mayonnaise à bannir

Du côté des produits faits maison, le constat n’est pas beaucoup plus glorieux. Si l’huile de coco « élimine très bien les poux », elle reste quasiment sans effet sur les lentes. La mayonnaise et le vinaigre sont, quant à eux, à éviter absolument, explique RTL. Le premier ne tue que 60% des poux et 14% des lentes quand le second n’agit que sur 10% de poux et 21% de lentes.

LIRE AUSSI >>> L’UFC-Que Choisir milite pour le remboursement automatique des victimes de fraude à la carte bancaire

L’UFC-Que choisir précise également qu’aucun « produit n’est capable de prévenir une infestation, l’unique solution étant d’intervenir a posteriori ». Ainsi, les traitements vendus comme préventifs ne sont d’aucune utilité et ne reposent sur aucune donnée sérieuse. Attention, donc, aux fausses promesses des traitements anti-poux.

Sur le même thème

Consommation Rentrée scolaire santé

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique