Se connecter S’abonner

Lunettes, bague, écouteurs: Amazon étend son offre d’objets connectés à son assistant vocal Alexa

Mercredi 25 septembre, le géant numérique a présenté une douzaine de nouveaux objets connectés permettant de communiquer avec son assistant vocal.

Crédit: iStock.

Amazon veut créer la maison du futur, avec l’aide d’Alexa, son assistant vocal. Enceintes, four micro-ondes, caméra d’intérieur, le géant de la vente en ligne a présenté une douzaine de nouveaux objets connectés, mercredi 25 septembre à son siège de Seattle, aux États-Unis. L’idée c’est de communiquer avec Alexa partout, à la maison, mais aussi dehors, avec des lunettes ou une bague connectée, comme le raconte Les Échos.

Amazon et Alexa se font une place dans la maison

Pour Amazon, la concurrence est rude avec Google ou Apple et l’entreprise de Jeff Bezos tente ainsi de prendre de l’avance en s’imposant dans les foyers. Le géant du web lance ainsi plusieurs enceintes, de tailles différentes entre 30 et 200 euros, une veilleuse branchée à une prise électrique à moins de 23 euros, environ, et même un four micro-onde (228 euros). Le tout est évidemment connecté à Alexa, l’assistant personnel virtuel d’Amazon. Une caméra à placer devant sa porte permettra de donner des instructions à un facteur ou de prendre un message.

La question de la vie privée

Pour continuer la communication même à l’extérieur de la maison, l’Américain lance de multiples objets connectés portables, appelés « wearables » : des écouteurs sans fils à 118 euros, des lunettes, mais aussi une bague connectée qui permet de se connecter à Alexa à l’aide d’une simple pression, un haut-parleur miniature laisse bien sûr entendre sa voix. Les deux derniers objets seront produits en quantité très limitée aux États-Unis, et disponibles seulement sur invitation au prix d’environ 165 euros.

A LIRE >> Amazon aurait secrètement changé son algorithme pour promouvoir ses produits

Évidemment, tous ces objets connectés posent la question de la vie privée et des données. Lors de l’annonce du lancement de ces produits, Amazon a précisé qu’il serait possible de supprimer automatiquement les conversations avec son assistant virtuel tous les trois ou 18 mois.