Se connecter S’abonner

Pourquoi le projet de loi anti-gaspillage va faire augmenter le prix des jouets

Le gouvernement veut mettre en place une taxe sur les jouets en plastique qui se répercutera au niveau du prix.

KANAZAWA, JAPAN – APRIL 16: In this April 16, 2019 Shows a variety of toys for sale inside of a 100-yen store Daiso in Kanazawa, Ishikawa prefecture, Japan. (Photo: Richard Atrero de Guzman / Sipa USA) /26117456/Richard Atrero de Guzman/1904160430

Chaque année, 75 000 tonnes de jouets sont jetées. La plupart sont fabriqués avec plusieurs couches de plastique, rendant leur recyclage et leur transformation très compliqués. Pour inciter les Français et les fabricants à produire et consommer autrement, le gouvernement met en place une éco-contribution sur ces jouets en plastique. D’ici 2021, les prix devraient donc augmenter, indique RTL.

De quelques centimes à quelques euros en plus

Cette taxe sur les jouets en plastique fait partie du projet de loi anti-gaspillage étudié au Sénat depuis mardi. Les fabricants de jouets prendront donc en charge le traitement et le recyclage des produits jetés. Pour les petits formats, l’éco-contribution n’ajoutera que quelques centimes au prix d’achat, mais pour les objets plus grands comme les cabanes et autres châteaux, ce sera une hausse de quelques euros.

A LIRE >> 14 nouvelles idées anti-gaspillage, accueillies avec réserve

« On essaiera de limiter cette hausse à l’éco-contribution, comme aujourd’hui pour les piles ou les appareils d’électroménager », précise Michel Moggio, le directeur général de la Fédération des Industriels du Jouet auprès de la radio. Ces hausses de prix permettront ainsi de financer la collecte, la dépollution et la transformation des jouets jetés.