Se connecter S’abonner

SNCF: des Ouigo entre les centres-villes de Paris et Lyon dès 2020

La compagnie ferroviaire nationale lancera des liaisons TGV low-cost Ouigo entre les deux centres-villes l’année prochaine. Jusque-là, l’arrivée ou le départ se faisait toujours dans une gare périphérique.

Crédit: iStock.

Faire des dizaines de kilomètres depuis la ville centre pour aller prendre son Ouigo, bientôt un lointain souvenir ? Selon une information du journal Le Monde, la SNCF va lancer des liaisons directes entre Paris-Gare-de-Lyon et Lyon-Part-Dieu à partir du 1er juin 2020.

Jusqu’à présent, soit le départ, soit l’arrivée des liaisons Ouigo entre Lyon et Paris se faisait depuis une gare périphérique, Lyon-Saint-Exupéry (située à une trentaine de kilomètres du centre-ville de la capitale des Gaules) ou Marne-la-Vallée-Chessy-TGV (en Seine-et-Marne, à 45 kilomètres à l’est de Paris). Ainsi, par exemple, si le départ se fait depuis Lyon-Part-Dieu, l’arrivée se fait à Marne-la-Vallée. Si le départ se fait à Paris-Lyon, alors l’arrivée se fera à Saint-Exupéry.

A LIRE >>> Naissance d’un bébé à bord d’un TGV Ouigo… La SNCF lui offre un cadeau pas vraiment inouï

La compagnie ferroviaire devrait commencer cette liaison de centre à centre avec trois allers-retours par jour, en évitant les heures de pointe. Ce qui fait que ces trajets se feront tôt le matin ou tard le soir et durant les heures creuses de la journée. Une décision liée notamment à l’encombrement de Paris-Gare-de-Lyon. Actuellement, la SNCF assure des liaisons Ouigo centre à centre entre Paris et Bordeaux, Rennes, Strasbourg et Marseille.

Nîmes et Montpellier depuis le centre de Paris à la fin de l’année

A partir de décembre, la SNCF fera circuler deux allers et retours par jour entre Paris-Gare-de-Lyon, Nîmes-centre et Montpellier-Saint-Roch, et deux allers et un seul retour entre Paris et les gares nouvelles de Nîmes-Pont-du-Gard et Montpellier-Sud-de-France. Actuellement, Montpellier est desservie en Ouigo depuis Marne-la-Vallée. Il y a quelques mois, c’est le trajet entre Paris-Montparnasse et Toulouse-Matabiau qui a été inauguré.

A LIRE >>> Les Français préfèrent les trains low cost aux avions

En 2019, Ouigo aura transporté 18 millions de passagers. C’est plus que la prévision, établie à 17 millions de passagers. En 2018, le TGV low-cost avait accueilli à son bord 12 millions de voyageurs. Près de 15% du trafic général de la grande vitesse est désormais assuré par Ouigo.