Se connecter S’abonner

Emploi à domicile: le crédit d’impôt versé en même temps que la paye

Le gouvernement envisage de tester un dispositif permettant aux employeurs de profiter des avantages sociaux et fiscaux dès qu'ils paient leurs salariés à domicile.

crédit d’impôt
Crédit: iStock.

Ouvert à tous depuis 2017, le crédit d’impôt pour l’embauche d’un salarié à domicile pourrait évoluer, afin d’alléger en temps réel la trésorerie des particuliers. Selon Le Figaro, le gouvernement souhaite tester un dispositif qui évitera aux employeurs d’une baby-sitter, d’une femme de ménage, d’un jardinier… d’éviter un décalage entre le moment où la dépense est réalisée et celui où les aides sont perçues.

Testé sur les volontaires

Les prestations sociales versées par les départements (aides à domicile, prestation de compensation du handicap) et le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile seront visés par cette expérimentation prévue pour durer deux ans.

Elle pourrait démarrer dès le milieu de 2020 et concernera plusieurs départements dont la liste sera fixée par un décret. Pour y participer, les particuliers qui utilisent le Chèque emploi service universel (Cesu) ou recourent à des prestataires d’aide à domicile (association, entreprise ou Centre communal d’action sociale) devront se porter volontaires.

A LIRE >> Emploi à domicile: grosse simplification en vue pour le chèque emploi service

Étendu progressivement à Pajemploi

Le test sera progressivement étendu à Pajemploi, l’offre de service du réseau des Urssaf destinée à simplifier les formalités administratives pour les parents employeurs d’une assistante maternelle. Et s’il est concluant, il sera généralisé d’ici 2022.