Vous déménagez? Voici ce que changer de logement peut vous coûter

Faire appel à des entreprises pour un déménagement alourdit la facture. D’autres paramètres sont aussi à prendre en compte, comme les frais d’agence. Cependant, des aides financières existent.

La CAF et Action logement ont des aides pour les personnes qui déménagent. Crédit: SIPA

Déménager, c’est un budget, surtout si vous faites appel à des déménageurs. Selon une étude du courtier Le Partenaire, relayée par le site MoneyVox/Cbanque, s’adjoindre les services de professionnels du déplacement des meubles coûte entre 1 200 euros et 2 000 euros selon la formule retenue et le nombre de kilomètres qui sépare l’ancien domicile du nouveau chez soi.

Jusqu’à 7 000 euros

Mais la facture d’un déménagement ne se limite pas seulement aux professionnels employés, il faut aussi prendre en compte les frais d’agence, par exemple, l’achat de mobilier ou encore les frais de résiliation de la box Internet. Le Partenaire a ainsi calculé que la facture totale passe à 2 700 euros en moyenne pour les moins de 35 ans et jusqu’à 7 000 euros pour les plus de 50 ans. Cette catégorie d’âge a plus recours à des professionnels du déménagement que les autres : les seniors sont ainsi 42% à le faire contre 11% chez les moins de 50 ans.

A LIRE >>> Immobilier: quand le «leasing» peut faire baisser le prix des logements neufs

Pour couvrir ces coûts, certains contractent un prêt à la consommation. Cependant, il existe des aides publiques pour alléger la facture. Ainsi, il est possible d’obtenir une aide pour s’installer, pour acheter du mobilier de première nécessité via le fonds de solidarité pour le logement (FSL). Il en existe un par département. La situation personnelle du demandeur est prise en compte pour l’octroi d’une aide.

Aide à la mobilité

Également, il existe une prime de déménagement, versée par la CAF ou la MSA, selon la situation de la personne qui fait la demande. Elle est versée dans les six mois après le déménagement, à condition d’avoir au moins trois enfants à charge, nés ou à naître, que le déménagement ait eu lieu dans les deux ans après la naissance du troisième enfant. Il faut aussi que le nouveau logement soit éligible à l’APL ou à l’ALF (allocation de logement familial). Le montant de la prime sera au minimum de 991,58 euros.

A LIRE >>> Immobilier: ne pas se présenter chez le notaire pour cause de maladie même grave vaudra paiement de pénalités

Enfin, dernière-née des aides pour le déménagement, l’aide à la mobilité d’Action logement devrait être mise en place d’ici peu. Elle concerne les personnes touchant moins de 2 281,83 euros brut par mois en 2019, qui travaillent ou viennent d’être embauchées. L’aide, de 1 000 euros, permet de rapprocher son domicile à son lieu de travail. La distance entre le nouveau domicile et le lieu d’emploi ne doit pas être supérieure à 30 minutes.

A noter que les fonctionnaires de l’Etat peuvent bénéficier d’une aide à l’installation des personnels de l’Etat.

Sur le même thème

Budget déménagement vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique