Catégories : Vie Pratique Voyage

SNCF: le droit de retrait va coûter cher aux cheminots

Pour Guillaume Pepy, le président-directeur général, le mouvement social qui a perturbé le départ en vacances de dizaines de milliers de Français était un « pseudo » recours au droit de retrait, rapporte BFM TV. Le PDG a décidé de sanctionner tous ceux qui ont exercé leur droit de retrait par une retenue sur salaire pour absence irrégulière d’un montant de 120 euros par jour de participation au mouvement.

120 euros par jour contre 70 pour une grève

Un motif bien plus pénalisant financièrement que s’ils s’étaient mis en grève. « En moyenne, la pénalité financière pour une grève s’élève à 70 euros par jour. Mais pour une absence irrégulière, c’est 120 euros par jour », souligne Guillaume Pepy.

A LIRE >> Mouvement social SNCF: tous les voyageurs affectés seront remboursés, assure Guillaume Pépy

Les cheminots désireux de contester la sanction devront se retourner vers le conseil des prud’hommes. Mais, s’appuyant sur la jurisprudence, la direction de la SNCF se dit sûre de la légalité de son choix.

Dans 75% des TER, le conducteur est le seul employé

Une collision entre un TER et un convoi exceptionnel, survenue le mercredi 16 octobre dans les Ardennes, avait provoqué l’arrêt de travail des cheminots. L’accident avait fait 11 blessés, dont le conducteur du train. Comme dans les trois quarts des TER en France, la rame était exploitée en EAS (équipement agent seul), ce qui signifie que le conducteur était le seul employé de la compagnie à bord et, de ce fait le seul à pouvoir porter secours aux passagers et à sécuriser le train.

Selon un sondage Elabe réalisé pour BFM TV, 78% des personnes interrogées affirment qu’« il faut assurer la présence d’au moins un contrôleur dans chaque TER, même s’il est équipé d’un dispositif AES. En revanche, les Français sont partagés sur l’arrêt de travail d’agents SNCF qui a suivi cet accident: 52% affirment qu’ils ont eu raison de le faire, et 47% qu’ils ont tort.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Entreprise: il est possible de repousser les cotisations patronales en cas de difficultés

La fin de l’urgence sanitaire met un coup d’arrêt aux mesures d’aides aux entreprises, mais si vous rencontrez des difficultés…

09/07/2020 14:02

Retraite : comment bien préparer son départ

Comment vous préparer au mieux à partir en retraite ? Plus vous anticiperez cette question et tout ce que cela…

09/07/2020 12:55

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

09/07/2020 12:30

Pour les Français, être « riche » commence à 6 000 euros par mois 

76% des personnes interrogées pour le baromètre Odoxa estiment qu’il faudrait un impôt spécifique pour les Français les plus riches

09/07/2020 12:19

Epargne logement : le PEL conserve-t-il encore un intérêt ?

Le PEL a certes perdu beaucoup de son attrait. Mais si vous anticipez une remontée des taux d’intérêt à moyen…

09/07/2020 12:15

Placement: 2020, une année charnière pour le marché de l’art en ligne 

Une grande majorité des acteurs de la vente d’art en ligne pense que la crise sanitaire aura des effets positifs…

09/07/2020 11:34