Arnaques: la fraude à la carte bancaire explose, attention au « phishing »

Le nombre de fraudes contre les comptes et les cartes bancaires progresse. Chaque année, 15% des acheteurs en ligne sont concernés et dans 48% des cas ils ont été victimes de « phishing », une arnaque qui consiste à récupérer vos coordonnées bancaires via un mail frauduleux.

Généralement, la victime reçoit un mail portant l’entête d’un organisme officiel lui réclamant ses informations bancaires. Crédit: iStock.

Que Choisir estime à 15% la part des acheteurs en ligne victimes d’arnaques. En moyenne 1 050 euros sont détournés via, dans 86% des cas, le vol des données de la carte bancaire. Quasiment une fraude sur deux est rendue possible par la technique du «phishing», qui vous incite à cliquer sur un lien transmis dans un courrier frauduleux.

L’obligation pour les banques de renforcer leur dispositif d’alerte

Généralement, la victime reçoit un mail portant l’entête d’un organisme officiel lui réclamant ses informations bancaires. Pensant répondre à sa banque, aux impôts, à son fournisseur Internet… la victime fournit ses données à des escrocs.

A LIRE >> Livraison de colis: cette arnaque au SMS qui prolifère pour tenter de récupérer vos coordonnées bancaires

Si, la victime réalise parfois qu’elle a répondu à un mail de « phishing », le plus souvent elle découvre le pot aux roses en vérifiant son relevé de comptes. Et dans seulement 27% des cas, elle est prévenue par sa banque. Ce chiffre devrait cependant progresser puisque la nouvelle réglementation européenne oblige les banques à mettre en place des dispositifs d’alerte renforcés.

Un signalement à la plateforme Perceval

En cas de fraude de ce type, la loi protège le consommateur en obligeant les banques à recréditer immédiatement les opérations de paiement non autorisées dès lors que celles-ci ont été signalées. Il est également important de signaler le délit auprès de la plateforme Perceval de la gendarmerie nationale. Cette dernière centralise toutes les déclarations de fraudes (ce qui simplifie l’action des enquêteurs) et délivre immédiatement une attestation qui simplifie les démarches auprès de votre banque.

Sur le même thème

banque Banques fraude Fraude carte bancaire

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique