Le Black Friday chinois arrive en France, ça vaut le coup ou pas ?

Le 11 novembre, les consommateurs Français pourront participer pour la première fois sur Aliexpress au Single’s Day, la « Journée des célibataires », un énorme événement commercial venu de Chine.

Pour gagner le cœur des consommateurs Français, Aliexpress pousse mes vendeurs à proposer la livraison gratuite ou des retours sous 15 jours offerts si l'acheteur change d'avis. Crédit: iStock.

Créée de toutes pièces il y a une dizaine d’années, la Fête des célibataires ou Singles’ Day, s’exporte pour la première fois en France en 2019. Elle s’y déroulera, comme en Chine, le 11 novembre, soit le 11/11. Une date qui n’a pas été choisie au hasard. Le 1 est le symbole de l’individualité en numérologie, et donc le 11/11 interprété comme une date porteuse de sens pour les âmes esseulées.

Elle a surtout donné une idée de génie à Jack Ma, le créateur d’Alibaba, l’Amazon chinois. Sa plateforme de e-commerce, qui compte plus de 600 millions d’utilisateurs, orchestre ce jour-là 24 heures de soldes monstres non-stop pour que les célibataires chinois noient leur solitude dans un océan de dépenses.

A LIRE >>> Au fait, le Black Friday, ça tombe quand en 2019?

Cette idée marketing pourrait prêter à sourire, sauf que les chiffres des ventes ce jour-là en Chine atteignent des montants hallucinants. L’an dernier, plus de 27 milliards (oui, milliards) d’euros ont été dépensés en seulement 24 heures à cette occasion ! A titre de comparaison, l’an dernier, le Black Friday n’a généré « que » 6,22 milliards de dollars de ventes aux États-Unis dans 80 des 100 plus grandes enseignes de distribution !

Aliexpress inspire même Carrefour

Arrivé sur la pointe des pieds en 2015 dans l’hexagone, Aliexpress, la déclinaison internationale et grand public d’Alibaba, va donc faire profiter les consommateurs français pour la première fois des rabais monstres qu’il mitonne pour le 11 novembre. Ce qui est annoncé ? Des réductions pouvant aller jusqu’à 90% sur une multitude de produits : décoration, smartphones et autres appareils high-tech, trottinettes, aspirateurs, vêtements, accessoires ou chaussures… En tout, plus de 30 millions de produits sont concernés dans plus de 40 catégories !

Cette annonce n’a pas laissé de marbre d’autres géants de la distribution puisque Carrefour vient tout juste d’annoncer sa participation à l’événement. Mais à sa façon !

Carrefour 11 11 Aliexpress
Crédit: Carrefour

L’enseigne organise en effet une journée dédiée aux célibataires (qui, en réalité est ouverte à tous les porteurs de la carte de fidélité de l’enseigne) : ils pourront bénéficier d’une remise immédiate de 11% à utiliser en hypermarché (mais sur 1 seul produit) ou sur le site Carrefour.fr (sur tout le panier), à condition de figurer parmi les 11.111 premières personnes à s’être inscrites à l’opération entre le 30 octobre et le 6 novembre ! Pas sûr que la promesse ne déchaîne les foules…

D’autres enseignes pourraient suivre le mouvement, comme Sephora qui vient de dévoiler des offres spéciale pour la Journée des célibataires.

Une marketplace géante

Le concept est donc bien mieux rodé sur Aliexpress, une vraie machine de guerre commerciale. La plate-forme est en effet une énorme marketplace. Autrement dit, Aliexpress n’est pas le vendeur, mais héberge les catalogues d’une multitude de commerçants, de la TPE au grand groupe, en majorité basés en Chine.

Aliexpress
Crédit: iStock.

Elle regorge ainsi de prix très bas. La raison ? Toute commande est en réalité passée directement aux fabricants ou à leurs grossistes/distributeurs locaux. Ce qui permet de décrocher les produits quasiment au prix de « sortie d’usine », nets des commissions prélevées toutes sortes d’intermédiaires gourmands en marges.

Par exemple, on y déniche des bijoux fantaisie à une dizaine de centimes, des montres connectées pour une vingtaine d’euros, des cartes mémoire pour smartphones ou appareils photo à moins de 5 euros ou de gros drones et leurs télécommandes pour une soixantaine d’euros.

On y trouve aussi des noms de marques chinoises qui commencent à percer en France, à l’image de Xiaomi, connue dans l’hexagone surtout pour ses smartphones et bracelets connectés. Mais qui révèle ici l’incroyable étendue de son catalogue qui va de la serviette de bain au pèse-personne en passant par la visseuse sans fil et les sent-bon pour chaussures. Ces marques qui revendent en direct sur le site (ou via leurs revendeurs agréés) sont identifiées comme « Marques Premium » sur Aliexpress à travers une cocarde « Top marques », et promettent « le meilleur de la Chine ».  

Si le site héberge aussi des vendeurs européens, les Français se comptent sur les doigts d’une main. Une seule entreprises hexagonale participera par exemple au Single’s Day, à savoir Mister Auto Store, un spécialiste des pièces détachées automobiles.  

Livraison et retours parfois gratuits, mais gare à certains produits

Pour gagner le cœur des consommateurs Français, Aliexpress pousse mes vendeurs à mettre en place des mécanismes incitatifs, notamment la livraison gratuite ainsi que les retours sous 15 jours offerts après la livraison si le produit ne convient pas et à condition que cette possibilité soit mise en avant par le vendeur dans la fiche produit. De quoi rassurer les acheteurs français avec ces produits expédiés depuis l’autre bout de la planète et dont la livraison peut durer des semaines. Car acheter à l’autre bout du monde a un prix, celui de la patience.

Autre bonne pratique mise en oeuvre par Aliexpress: contrairement aux soldes ou au Black Friday, les prix qui seront pratiqués le 11 novembre sont déjà affichés sur les fiches produit. Ce qui incite, comme l’y invite le site, à remplir par anticipation son panier puisqu’il n’y aura pas de déception le jour J.

Mais tout n’est pas rose dans la caverne d’Aliexpress. Aux côtés de produits de plus ou moins bonne qualité et de « vrais » produits de marque, le site regorge de contrefaçons. Notamment dans les catégories vêtements ou accessoires, comme ce sac imitant le sac Saddle de Dior, proposé au prix imbattable de 14,97 euros.

Aliexpress Sac dior
Crédit: Aliexpress

Autre exemple avec de faux AirPods d’Apple qui pullulent autour des 2 euros, étui connecté compris. Des produits dont le prix trop beau pour être vrai doit vous mettre la puce à l’oreille. Et qu’il vaut mieux fuir, car le risque qu’ils soient saisis par les douanes lors de l’arrivée du colis en France est fort, tout comme celui de recevoir un produit de piètre qualité et qui peut se révéler dangereux.

Ecouteurs aliexpress
Crédit: Aliexpress

Néanmoins, encore pour rassurer les acheteurs, Aliexpress et son service de protection des acheteurs garantit un remboursement de deux fois le prix de l’achat si le produit se révèle être une contrefaçon. Encore faut-il être patient (une résolution de litige peut durer très longtemps), et souvent bilingue puisque les vendeurs maîtrisent mieux la langue de Shakespeare que celle de Molière.

Acheter en toute connaissance de cause

Dernier réflexe à avoir lors d’une virée shopping sur la marketplace chinoise : écarter l’achat de certains produits, comme les produits cosmétiques ou encore les jouets pour enfants, des produits qui peuvent présenter des risques pour la santé et la sécurité puisqu’ils ne sont pas soumis aux mêmes normes de santé et de sécurité qu’en France et en Europe.

Même mise en garde pour l’achat de produits high-tech coûteux (smartphones, drones pros, trottinettes…) qui, par ailleurs, pourraient causer des déceptions en cas de problème. Notamment parce que face à des vendeurs situés à 8.000 Km de l’hexagone, il sera très difficile – sinon impossible – de faire jouer les garanties légales très protectrices dont bénéficient les acheteurs en France. Par exemple la garantie légale de conformité qui permet à un consommateur durant les 2 ans suivant l’achat de réclamer au vendeur le remboursement ou la réparation du produit en cas de défaut de conformité.

Sur le même thème

Aliexpress Black Friday Promotions Soldes

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique