Consommation: Amazon cherche à séduire les étudiants avec un abonnement spécial

Le géant du e-commerce cherche à capter la clientèle des étudiants pour les fidéliser. Récemment, Amazon a lancé en France un abonnement Prime Student, une déclinaison de son abonnement Prime, mais uniquement réservé aux inscrits dans un établissement de l’enseignement supérieur situé en France.

24 euros par an

Comme l’abonnement Prime « normal », Prime Student comprend la livraison en un jour ouvré, lorsque l’article commandé est éligible, l’accès à Prime Video donc à ses films et séries, à Prime Music, à des ebooks, etc. L’abonnement est proposé à 24 euros par an, ce qui est 50% moins cher que l’abonnement « plein tarif » Prime, facturé 49 euros.

A LIRE >>> Près de Grenoble, La Poste lance une 2e ligne régulière de livraison de colis par drone

Pour en profiter, il faut être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur, bien sûr, et disposer d’une adresse email fournie par ledit établissement. Des justificatifs complémentaires pourront être demandés par Amazon pour valider le compte. En l’absence d’une adresse email, il faut joindre un certificat de scolarité ou une photocopie de sa carte d’étudiant, où figurent le nom de l’école et de l’étudiant ainsi que l’année de validité.

Promos spéciales

Pour le vice-président d’Amazon France, Jamil Ghani, « les années étudiantes sont une période cruciale, où les goûts des individus s’affinent. C’est aussi une période où l’on acquiert son indépendance financière, avec un budget parfois serré ». Par conséquent, comme l’explique Le Figaro, le magasin en ligne compte proposer des promotions sur des produits spécifiques, qui peuvent séduire les étudiants, comme des produits électroniques.

A LIRE >>> Consommation : Amazon accusé de vendre des produits alimentaires périmés

Avec son offre Prime Student, Amazon veut damer le pion à Netflix avec son service de vidéos à la demande. Bien sûr, l’intérêt de la firme de Jeff Bezos est de fidéliser les étudiants pour qu’ils deviennent ensuite des adhérents Prime « normaux ». En effet, ceux-ci sont la poule aux œufs d’or : un abonné Prime dépense en moyenne 1 400 dollars sur Amazon par an, alors qu’un non adhérent dépense 600 euros en moyenne.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

La banque suisse UBS ne pourra plus contester le transfert d’informations vers la France

Le Tribunal administratif fédéral suisse a rejeté un recours de la banque UBS qui souhaitait conserver son droit de regard…

16/07/2020 13:24

Les entreprises installées en France paieront moins d’impôts de production

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a annoncé une baisse de 20 milliards…

16/07/2020 11:59

Les ventes immobilières vont plonger au moins jusqu’en 2021 selon BPCE

Le groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE) estime qu’il n’y aura que 850 000 ventes immobilières dans l'ancien en 2021.

16/07/2020 10:59

La Bourse de Paris, en repli, s’interroge sur le rythme de la reprise

Le CAC 40 perdait près de 1% en début de matinée. Les marchés s’interrogent sur la vigueur de la reprise…

16/07/2020 10:51

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

16/07/2020 10:00

Réforme des retraites : les points qui devraient revenir

A peine nommé Premier ministre, Jean Castex n’a pas caché ses ambitions : rouvrir le dossier brûlant de la réforme des…

16/07/2020 09:00