Contrôle technique: le gouvernement va mettre en place un site internet pour comparer les prix

Le ministère de l’Economie va commencer par collecter les données pour mettre en place ensuite, un outil pour les rendre publiques. Les centres de contrôle technique devront transmettre leurs tarifs.

Les centres de contrôle technique vont devoir communiquer leurs tarifs. Crédit: Icham CHAMOUSSY/SIPA

Choisir le professionnel qui réalisera votre prochain contrôle technique devrait être plus facile à l’avenir. En effet, le gouvernement planche actuellement sur un site internet officiel qui permettra de comparer les tarifs des 6 500 centres de contrôle technique qui existent en France, rapporte BFMTV, à l’instar du site qui permet de comparer le prix des carburants dans les stations-service.

Rendre les prix accessibles au public

Un décret datant du 4 novembre 2019 est paru au Journal officiel du 6 novembre. Il oblige les « exploitants de centres de contrôle technique des véhicules légers de transmettre le prix de leurs prestations au ministre chargé de l’économie ou, le cas échéant, à l’organisme qu’il désigne à cet effet. Celui-ci rend accessible au public les informations relatives aux prix ».

A LIRE >>> Automobile: depuis le 1er juillet, le contrôle technique est plus dur pour les voitures diesel

Par ailleurs, le décret indique que « lorsqu’une installation agréée propose pour la première fois de telles prestations, elle communique ses prix dans un délai de quarante-huit heures après leur entrée en vigueur. Les personnes concernées communiquent également toute intention de modification de prix, avec la date et l’heure d’entrée en vigueur de celle-ci ».

+12,3% en un an

Les centres de contrôle technique risquent une amende administrative de 1 500 euros en cas de manquement à cette déclaration. Les contrôles seront effectués par la Répression des fraudes. Le décret ne précise toutefois par de date pour la mise en ligne de toutes ces données.

A LIRE >>> Le prix du contrôle technique a fortement augmenté en un an

En mai 2018, une nouvelle formule du contrôle technique était entrée en vigueur, renforçant le nombre de points contrôlés. Un an plus tard, le site Simplauto.com avait passé à la moulinette les prix de 3 600 centres de contrôle technique (donc la moitié des centres français), ce qui avait permis de constater une augmentation des tarifs de 12,3% en un an. La moyenne était passée de 69,08 euros à 77,62 euros. De grosses disparités entre les territoires avaient ainsi été constatées : le contrôle technique le moins cher de France était facturé 46 euros en Moselle, et le plus cher en Haute-Savoie, à 110 euros.

Sur le même thème

Budget automobiliste vie pratique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique