Assurance auto: les propriétaires de voitures électriques courtisés par les assureurs

Jusqu’à présent, les conducteurs de voitures électriques sont choyés par les assureurs qui octroient remises et réductions. Mais la situation pourrait changer.

Les assureurs offrent rabais et remises aux propriétaires de voitures électriques. Crédit: Istock

Heureux sont les propriétaires des voitures électriques (malgré un prix d’achat élevé) : alors qu’ils font des économies sur le prix du « carburant », ils en font aussi sur le prix de leur assurance auto. En effet, selon MoneyVox, alors qu’ils profitent de garanties supplémentaires par rapport aux conducteurs de voitures thermiques comme le dépannage en cas de panne de la batterie électrique, les automobilistes passés à l’électrique payent une prime d’assurance jusqu’à 50% moins chère que les propriétaires de thermiques.

Moins d’accidents ?

L’assureur Axa, contacté par le site, explique cette situation par le fait que les voitures électriques ont encore une autonomie modeste par rapport aux thermiques, qu’elles roulent sur des distances limitées et qu’elles vont moins vites que les véhicules roulant au gazole ou à l’essence. L’assureur pense donc, en prenant en compte ces éléments, que les électriques ont une probabilité plus faible d’avoir un accident.

A LIRE >>> Voiture électrique: un «plein» trois fois moins cher par rapport à un véhicule thermique?

Par ailleurs, les assureurs ont mis en place des offres commerciales attractives pour séduire les clients de l’électrique avec des remises, des réductions, des primes offertes. L’enjeu est aussi de fidéliser les clients.

Potentiel accidentogène

Pourtant, tout cela pourrait changer prochainement, si les assureurs se rendent compte que les voitures électriques ne sont pas moins accidentogènes que les thermiques et que le coût des accidents qu’elles provoquent sont aussi importants qu’avec les thermiques.

Selon une étude de la branche suisse de l’assureur Axa, et relayée il y a quelques mois par Les Echos, les SUV et berlines de luxe électriques ont tendance à provoquer 40% d’accidents en plus que leurs équivalents diesel ou gazole. Un phénomène qui serait dû à la puissance au démarrage qui surprend les conducteurs. Par contre les accidents de voitures citadines électriques sont 10% inférieurs que ceux provoqués par les thermiques. Cependant, la fréquence de sinistre des électriques est globalement identique à celle des autres voitures.

A LIRE >>> Voiture électrique: les modèles rentables… et les autres

« Nous prendrons des mesures [relatives aux offres d’assurance, NDLR] dès que nous serons sûrs que les tendances sont significatives ou dès que nous verrons que les coûts des accidents impliquant des véhicules électriques sont nettement plus onéreux que d’autres », indiquait Bettina Zahnd, responsable Recherche accidentologique et prévention chez Axa.

Sur le même thème

Budget automobiliste Voiture électrique

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique