Se connecter S’abonner

Black Friday: ce qu’il faut avoir en tête avant de se jeter sur les bonnes affaires

Alors que ce jour de soldes est attendu de pied ferme par beaucoup de consommateurs pour réaliser des bonnes affaires, quelques éléments sont à connaître avant de renseigner son code de carte bleue.

Crédit: istock.

A vos cartes bancaires : le Black Friday, jour où les distributeurs proposent des remises alléchantes pour attirer les consommateurs en vue des achats de Noël, aura lieu vendredi 29 novembre. Cette opération commerciale, venue des Etats-Unis, a lieu en France depuis quelques années déjà.

Mais avant de régler son panier en ligne sur les sites de e-commerce, quelques éléments sont à prendre en compte. En effet, quand la réduction est trop importante, il faut se méfier : comme l’indique la radio RTL, les rabais trop importants affichés sur certains sites cachent une autre réalité : des produits contrefaits vendus par des vendeurs peu scrupuleux.

A LIRE >>> Les députés s’en prennent au Black Friday

Analyser les prix

Par ailleurs, les enseignes n’hésitent pas à faire un maximum de publicité en ventant des bonnes affaires qui ne le sont pas toujours. Ainsi, les prix sont parfois gonflés plusieurs jours avant le Black Friday pour faire croire à un rabais important… qui ne l’est pas. Des outils en ligne permettent de se rendre compte de ce phénomène comme Google Shopping, conseille Le Monde.

A LIRE >>> Black Friday: les outils en ligne gratuits pour réaliser de vraies bonnes affaires

Dans une étude publiée sur son site internet, l’association de consommateurs UFC-Que choisir a analysé les prix de milliers de produits avant et après le Black Friday 2018. Elle remarque que le nombre de produits bénéficiant d’une réduction n’est pas aussi élevé que l’on croit : 8,3% des 31 603 produits analysés ont connu une réelle baisse lors de cette opération commerciale.

En moyenne 7,5% de réduction

Quant au rabais moyen, il était de 7,5%, bien loin des 50% ou 70% de réduction affichés. « Le Black Friday 2018 est loin d’avoir apporté la vague de promotions et d’affaires « exceptionnelles » que nous promettaient les marchands et pour attirer les clients, les enseignes comptent plus sur la communication et le marketing que sur les vrais rabais », note l’UFC-Que choisir.

A LIRE >>> Black Friday: les meilleures réductions au rayon smartphones

Egalement, il est conseillé de vérifier ce que l’on achète et surtout, que l’on est sur le bon site : certains n’hésitent pas à recopier des sites internet des commerçants. Pensez à vérifier l’URL. Il est aussi recommandé de prendre son temps avant de régler ses achats et de ne pas hésiter à se renseigner sur le site sur lequel on compte acheter, si on ne le connaît pas.

Enfin, accordez aussi une attention particulière aux emails vous alertant des promotions que vous pouvez recevoir. Ils peuvent ne pas provenir des sites dont ils font la publicité et vous envoyer sur des sites frauduleux, indique Europe 1.